Ma pile à lire de l'été
La Lectrice

Ma pile à lire de l’été

Nous sommes le 1er juillet, et si le soleil n’est pas complètement au rendez-vous, je prends enfin le temps de penser à l’été et aux vacances à venir. Si je n’ai encore aucune idée de ma future destination de villégiature, ma pile à lire de l’été est elle déjà prête !

J’ai décidé de vous présenter rapidement ces quelques livres qui sont plus que jamais près de ma table de chevet… ou prêts à être glissés dans une valise !

Park Summer Avenue ; Renée Rosen

J’ai découvert ce roman il y a quelques semaines en le trouvant dans ma boîte aux lettres. Depuis, les quelques coups de coeur de copines blogueuses ont achevé de me convaincre qu’il fallait que je le découvre très vite.

Park Summer Avenue, c’est l’histoire d’une jeune femme fraîchement débarquée de l’Ohio à New York, qui rêve de faire une grande carrière de photographe. En acceptant un premier poste de secrétaire pour la nouvelle rédactrice en chef de Cosmo en 1965, elle ne s’attend pas à changer de vie. L’éditeur vend un mix parfait entre Mad Men et Le Diable s’habille en Prada. De quoi me séduire illico !

Summer Mélodie ; David Nicholls

Encore un titre publié aux éditions Belfond, et pas des moindres. Je suis une grande fan de David Nicholls ; j’ai ri et pleuré avec Un jour, bien aimé Pourquoi pas ?, et Nous fut l’un de mes plus beaux voyages littéraires pendant le confinement. Je me réjouis donc plus que jamais de le retrouver avec un nouveau roman paru en France, où j’espère retrouver son humour mordant (et so British) avec des personnages forts – comme souvent un peu à côté de leurs pompes !

Etés anglais ; Elizabeth Jane Howard

Comment ne pas ajouter à ma pile à lire de l’été ce roman qui a enflammé Bookstagram pendant ces trois derniers mois, et pour lequel j’ai fait le tour des librairies dès le 11 mai ?

Roman fleuve dans la lignée de Downton AbbeyEtés anglais est le premier tome d’une fresque familiale sur plusieurs années. J’ai déjà hâte de me plonger dans les histoires de la famille Cazalet !

Les jours brûlants ; Laurence Peyrin

Ceux qui me suivent de longue date le savent sans doute ; j’attends chaque printemps le nouveau roman de Laurence Peyrin avec beaucoup d’impatience. Ses romans mettent toujours en avant des héroïnes au caractère bien trempé, quels que soient l’époque et le pays où l’histoire se déroule. J’avais adoré l’an dernier Ma Chérie, eu un coup de coeur retentissant pour Miss Cyclone, il était donc logique que j’ouvre enfin son nouveau roman cet été, qui a dû être repoussé en raison du confinement.

Si le résumé me tente peut-être un peu moins que dans le cas de ses précédents romans, je suis quasiment certaine que Laurence Peyrin saura une fois de plus me séduire cette année !

A charge de revanche ! ; Sophie Kinsella

Je réserve en général le même sort aux romans de Sophie Kinsella qu’à ceux de Laurence Peyrin ; ils ne traînent jamais bien longtemps dans ma PAL ! Chaque année ou presque, les éditions Belfond publient un nouvel opus de la reine de la chick-lit, et cet été ne fera pas exception.

Après avoir dépeint un couple au bord de la rupture qui essayait de recoller les morceaux en s’essayant à de nouvelles expériences parfois douteuses dans Surprends-moi !, ou la vie d’une Londonienne prête à tenter une reconversion dans le glam-ping dans Ma vie (pas si) parfaite, l’auteure nous raconte cette fois-ci l’histoire de Fixie, une jeune femme qui travaille dans sa boutique familiale, et essaie toujours de tout réparer – les choses comme les problèmes entre ses proches. Mais et si tout n’était pas toujours facilement réparable ?

Une chose est sûre : je suis certaine que ce roman me fera encore rire et m’apportera une dose de légèreté idéale pour l’été !

Les Déracinés ; Catherine Bardon

Voilà encore un achat qui m’a été influencé par toutes les recommandations bookstagram dont j’ai été abreuvée pendant le confinement ! Alors que le troisième tome de la série historique de Catherine Bardon paraît enfin aux Escales, je me suis dit que ce serait l’occasion idéale de commencer cette trilogie.

Au menu : une saga historique entre l’Autriche et la République dominicaine au milieu des années 1930, entre histoire d’amour, et climat politique compliqué. J’ai hâte de le lire pour pouvoir vous en dire plus !

La Salle de bal ; Anna Hope

L’un de mes derniers achats en librairie, que je prévoyais initialement de découvrir pendant le mois de juin à l’occasion du “Mois anglais” de la blogosphère. Mon emploi du temps chargé en aura décidé autrement… J’espère au moins avoir l’occasion de découvrir un des romans d’Anna Hope cet été.

La Salle de bal, c’est l’histoire des pensionnaires de l’asile d’aliénés de Sharston, dans le Yorkshire en 1911. Au milieu de leur quotidien où les femmes et les hommes vivent dans des ailes séparées, le bal du vendredi soir où ils sont tous réunis est un moment très attendu. Quand deux d’entre eux s’y rencontrent et viennent à s’aimer, cela pourrait bien faire bousculer les choses…

**

Si j’aime me préparer des piles de livres comme celle-ci pour des périodes particulières ou des saisons, je fais néanmoins toujours confiance à mon instinct dans le choix de mes lectures, et je sais d’avance qu’il se pourrait bien que je ne lise pas tous ces livres cet été comme je l’espère actuellement, d’autant que je compte bien prendre également un peu d’avance sur les futures parutions de la rentrée littéraire.

Cela ne m’empêche pas de prendre beaucoup de plaisir à prévoir ces prochaines lectures, qui – je l’espère – m’apporteront toutes beaucoup de baume au coeur !

Avez-vous déjà lu certains titres de cette sélection ? Et avez-vous déjà prévu de lire certains titres en particulier cet été ?

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *