Au bonheur des filles d'Elizabeth Gilbert
La Lectrice

Au bonheur des filles – Elizabeth Gilbert

New York est une fête ! Au bonheur des filles d’Elizabeth Gilbert est un roman qui nous embarque dans l’effervescence d’un petit théâtre désuet près de Broadway. Vivian vient d’y être envoyée par ses parents, et elle va y vivre d’incroyables aventures…

**

1940. Vivian Morris, 19 ans, fille de bonne famille, est en échec scolaire. Elle est envoyée à New York vivre avec sa tante Peg, propriétaire d’un théâtre grand public à Times Square. Là, Vivian découvre ébahie le monde du spectacle, fantasque et trépident. Elle observe la vie des artistes, danseuses, musiciens et stars du cinéma. Très douée pour la couture, Vivian se met alors à créer tous leurs costumes.
Mais aussi à se libérer du carcan familial, en enchaînant les rencontres avec sa nouvelle amie Celia, une sublime showgirl aux moeurs très légères. Cependant, Vivian commet le faux-pas lors d’une nuit arrosée qui devient un scandale et qui la force à retourner chez ses parents. Mais après des fiançailles rompues, elle décide de retourner à New York pour reconstruire son existence en montant une boutique de robes de mariées, alors que la guerre éclate.

**

Le retour d’Elizabeth Gilbert à la fiction

Je connais Elizabeth Gilbert pour avoir lu son roman autobiographique, Mange, prie, aime, aujourd’hui considéré comme un classique du développement personnel. Si je ne suis pas une grande adepte de ce genre de livres, j’ai tout de même adoré ce livre que j’ai relu plusieurs fois au cours des années. J’ai également son essai Big Magic sur la créativité qui m’attend dans ma bibliothèque, et il serait vraiment temps qu’il en sorte !

Pour moi, Elizabeth Gilbert est une femme inspirante – il était donc tout naturel que je découvre son tout dernier roman paru en France, Au bonheur des filles, d’autant que le résumé avait tout pour me plaire.

Une héroïne au caractère bien trempé

Au bonheur des filles d’Elizabeth Gilbert, c’est l’histoire de Vivian, une jeune femme de dix-neuf ans. Elle vient d’une famille aisée ; ses parents l’ont envoyée à Vassar, une des meilleures universités pour femmes. Mais celle-ci n’a tellement rien à faire des études qu’elle est renvoyée à la fin de sa première année. Vivian a une idée très claire de ce qu’elle attend de la vie : aimer et être aimée, faire la fête. Son angoisse ultime serait de mourir d’ennui.

Quand ses parents décident de la punir en l’envoyant à New York chez sa tante Peg qui dirige un théâtre près de Times Square, elle exulte intérieurement. La fête, les cocktails, les hommes… la vraie vie l’attend !

Un tourbillon d’émotions au coeur de New York

Le théâtre du Lily Playhouse va être la terrain de l’émancipation de Vivian ; entre danseuses et amis de la famille pas toujours recommandables, elle va rencontrer toute une galerie de personnages, qui, comme elle, sont venus à New York pour mener la grande vie. Même en 1940, la vie nocturne et les spectacles battent leur plein, l’alcool coule à flots et Vivian plonge avec bonheur dans les bras de nombreux hommes.

Elizabeth Gilbert dépeint une ville qui grouille et où tout file à cent à l’heure, où tout semble possible et l’excitation à son comble. Pour Vivian, qui a grandi dans une bonne famille, atterrir dans une ville où les moeurs sont plus libérées est une délivrance.

Sur plusieurs décennies, l’auteure nous entraîne avec l’héroïne dans une ville qui va lui réserver de nombreuses surprises… de belles, comme de plus inattendues et amères. J’ai en tout cas été follement séduite par l’atmosphère de ce roman, grisante et fantasque, et par le personnage de Vivian, à la fois déjanté et terriblement attachant.

En bref, Au bonheur des filles d’Elizabeth Gilbert est un roman haut en couleurs qui met à l’honneur un personnage féminin qui souhaite s’émanciper et vivre sa vie comme elle l’entend au coeur de New York pendant la Seconde Guerre mondiale. Un roman coup de coeur que je vous souhaite vivement de découvrir !

Merci aux éditions Calmann-Lévy pour l’envoi de ce roman.

Au bonheur des filles d'Elizabeth Gilbert

Au bonheur des filles ; Elizabeth Gilbert

Editions Calmann-Lévy

Paru le 5 février 2020

425 pages

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *