• sauveur et fils
    La Lectrice

    Sauveur et Fils (T1) – Marie-Aude Murail

    Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme… Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s’occuper des…

  • lettre au père noël la rousse bouquine
    La Lectrice

    D’Après une Histoire Vraie – Delphine de Vigan

    J’ai terminé Les Loyautés de Delphine de Vigan vendredi, et pourtant, j’ai ressenti le besoin de le laisser poser quelques temps avant de revenir dessus pour ma chronique. C’est un de ces livres qui demandent un peu de recul, tant la lecture fut particulière, intense, indescriptible. “Tu sais parfois, je me demande s’il n’y a pas quelqu’un qui prend possession de toi.” Je crois que mon amour pour les livres de Delphine de Vigan est désormais de notoriété publique, donc je n’ai pas tellement besoin de revenir là-dessus. Néanmoins, ce livre m’a semblé unique en son genre, même si les traces de la plume de l’auteure étaient là. Le retour de Delphine de Vigan Tout d’abord,…

  • La Lectrice

    Le Club des Incorrigibles Optimistes – Jean-Michel Guenassia

    Titre : Le Club des Incorrigibles Optimistes Auteur : Jean-Michel Guenassia Editions : Le Livre de Poche (1ère parution : Albin Michel) Date de parution : 2009 Nombre de pages : 730 Quatrième de couverture : Michel Marini avait douze ans en 1959, à l’époque du rock’n’roll et de la guerre d’Algérie. Il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Il y a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres, qui avaient traversé le Rideau de Fer pour sauver leur peau, abandonnant leurs amours, leur famille et trahissant leurs idéaux. Ils s’étaient retrouvés à Paris dans ce club d’échecs d’arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre.…