Un manoir en Cornouailles – Eve Chase

Un manoir en Cornouailles d'Eve Chase

Amateurs des romans historiques à la Tatiana de Rosnay ou Kate Morton, voici le roman qu’il vous faut emporter cet été : Un manoir en Cornouailles d’Eve Chase est une lecture coup de cœur qui plaira à tous les amoureux de la lande anglaise et des histoires pleines de secrets de famille !

**

Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.

**

Un manoir en Cornouailles d’Eve Chase rassemble tous les ingrédients que j’apprécie dans une lecture d’été : une sublime couverture qui attire d’emblée l’œil en librairie (et favorise le craquage compulsif), une histoire de secrets de famille à travers les époques et les générations, une intrigue au beau milieu de la campagne anglaise (pour me faire rêver un peu, même sur une plage du Sud où il fait bien plus chaud), et un nombre de pages suffisamment conséquent pour être tenue en haleine pendant un bon moment.

Résumé de cette façon, le livre semblerait presque triste, comme suffisamment bien plaqué sur de nombreux autres succès commerciaux pour plaire à tous les coups. S’il s’agit d’une lecture sans aucun doute légère, Eve Chase rentranscrit à merveille l’opposition de deux mondes : celui de la décadence de la grande bourgeoisie anglaise dans les années 60, qui perd ses lettres de noblesse et peine à sauver les apparences, avec celui d’aujourd’hui, où le même manoir décrépit peine à attirer même les jeunes futurs mariés en quête d’un lieu pour leurs noces. Le Manoir de Pencraw représente à lui seul presque un personnage du livre : il fait une forte impression à quiconque s’y approche, et reflète la famille qui y habite – son état se dégrade de la même façon que la famille se délite.

Le roman alterne facilement entre les deux époques via des cliffhangers parfois presque insoutenables, donnant envie au lecteur de tourner plus frénétiquement encore les pages de ce roman de l’été qu’il dévore déjà avidement.

J’ai été très séduite par cette histoire touchante, avec des ficelles parfois certes un peu grosses, mais parfaite pour l’été, et qui m’a donné une folle envie d’enfin aller dans cette région anglaise que je ne connais pas.

Un manoir en Cornouailles d’Eve Chase est un roman so british entre deux époques bourré de secrets de famille, un page-turner saisissant que je vous recommande forcément !

 Un manoir en Cornouailles d'Eve Chase

Un manoir en Cornouailles ; Eve Chase

Editions 10/18

Paru le 2 mai 2019

432 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *