Revue : Une Vie – Simone Veil

Revue : Une Vie - Simone Veil

Titre : Une Vie

Auteur : Simone Veil

Editions : Epub / Stock

Date de parution : 2007

Nombre de pages : 397

Quatrième de couverture : Simone Veil accepte de se raconter à la première personne. Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée en France et à l’étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps. Elle s’y montre telle qu’elle est : libre, véhémente, sereine.

Mon avis : Dans le paysage politique français, Simone Veil fait comme « partie des murs ». C’est une femme que je respecte et que j’aime beaucoup, pour tout ce qu’elle a pu accomplir, en tant que ministre, mais aussi et surtout en tant que femme, et qui plus est ancienne déportée des camps de la mort.

Il y a quelques mois, j’avais vu un reportage sur France 2 « Un jour un destin », qui lui était dédié, et j’avais appris beaucoup plus sur cette personnalité française. Ce reportage m’avait énormément émue, et confortée dans l’idée qu’il fallait absolument que je lise son autobiographie, Une Vie. Simone Veil y raconte tous les passages clés de sa vie, avec beaucoup de pudeur : tout d’abord son enfance, avec ses frères et sœurs, dans une famille juive, les débuts de la guerre, la menace allemande, puis la déportation. La perte de ses proches, puis l’enfer, à partir de 1944, au camp d’Auschwitz-Birkenau, avec sa sœur Milou et sa mère. Après la libération des camps, elle évoque aussi la volonté de reprendre ses études et d’entamer une carrière politique, ou à défaut juridique. Son mariage, avec Antoine Veil, la naissance de ses enfants, et un autre drame familial qui la bouleversera à jamais.

Simone Veil incarne selon moi ce que la résilience a de plus impressionnant ; elle retrace ensuite tout son parcours en politique dans de nombreux chapitres, en tant que chargée du dossier pénitentiaire, députée européenne, membre du Conseil Constitutionnel, mais surtout ministre de la Santé sous Valéry Giscard d’Estaing, poste pour lequel elle est restée connue, pour avoir porté à l’Assemblée Nationale le dossier de l’IVG.

J’ai passé une très bonne lecture en découvrant de plus près la vie de Simone Veil. Même si j’en connaissais déjà les grandes lignes, elle a réussi à m’émouvoir et à me faire découvrir de plus près les sphères politiques français des années 1970 à nos jours. Elle montre à la perfection combien elle prenait à cœur son travail, quitte à délaisser parfois sa famille, et combien les responsabilités étaient grandes.

Si quelques passages m’ont paru longs en ce qui concerne les péripéties politiques (en deuxième partie du livre), et que je n’étais pas en accord avec toutes les idées de l’auteure, le tout était très bien mené, bien écrit, plein d’humilité et de réserve, et surtout très bien documenté.

Simone Veil est pour moi une très grande femme de l’histoire française dont on parle trop peu, et qui est pourtant un modèle de courage et d’espoir, bien que je ne sois pas toujours d’accord avec ses idées politiques. Je recommande ce livre à tous ceux qui la connaissent mal, ou qui pensent la connaître et qui souhaiteraient découvrir cette dame de plus près – sauf peut-être à ceux qui ne voient en la politique aucun intérêt et qui risqueraient de se sentir complètement perdus en deuxième partie du livre, quitte à le lâcher définitivement.

N’hésitez pas à me dire si vous l’avez lu ; si ce n’est pas le cas, foncez !

7 commentaires sur “Revue : Une Vie – Simone Veil

    1. Je ne dirais pas que c’est un classique, mais c’est le genre d’oeuvre qui fait réfléchir et qui ne laisse pas indifférent, donc oui, beaucoup de monde devrait le lire (d’autant que cela concerne directement l’histoire de notre pays)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *