Revue : Oh, boy ! – Marie-Aude Murail

Revue : Oh, boy ! - Marie-Aude Murail

Titre : Oh, Boy !

Auteur : Marie-Aude Murail

Editions : L’Ecole des Loisirs

Date de parution : 2008

Nombre de pages : 207

Quatrième de couverture : Ils sont frère et sœurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu’on ne les séparerait jamais. Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac.

Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu’elle existe.

Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d’avoir. Signe particulier : fait vivre des histoires d’amour torrides à ses Barbie.

Ils n’ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. A cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L’une n’est pas très sympathique, l’autre est irresponsable, et….Ah, oui ! Ces deux personnages se détestent.

Mon avis : Vous devez maintenant connaître mon amour pour tous les livres de Marie-Aude Murail… Comme à mon habitude, quand j’ai décidé d’emprunter celui-ci, j’ai refusé de connaître le résumé. A une différence près : je n’avais pas cessé d’entendre de bonnes critiques à son sujet. J’ai donc voulu savoir s’il était à la hauteur de sa réputation, et s’il valait d’autres romans de l’auteure.

Je vais briser le suspense tout de suite ; c’était une bonne lecture, mais peut-être pas un coup de cœur. Il m’a manqué un petit quelque chose, peut-être un peu plus d’humour ou de dynamisme, moins présents dans celui-ci. Mais en même temps, le résumé n’annonce pas vraiment une histoire hilarante. On parle de trois orphelins, donc tout le monde veut refiler la garde. Les personnages de Siméon, Morgane et Venise sont très attachants (même si voilà, j’avoue avoir particulièrement craqué pour Venise, parce que j’adore les enfants de cinq ans).

Comme toujours, Marie-Aude Murail allie naïveté enfantine à la dure réalité du monde à la perfection. On se sent très vite lié au sort des trois orphelins, et l’on espère le meilleur pour eux. Evidemment, tout n’est pas aussi simple, mais au moins – cela ne manque pas de crédibilité. Tous les personnages sont présentés avec leur caractère humain, ce que j’aime beaucoup. Même la juge pour enfants a ses petits tocs, et cela la rend plus humaine, plus sensible.

Ce livre est plein de rebondissements auxquels je ne m’attendais pas. Il est relativement court, et pourtant, les orphelins vont enchaîner les découvertes comme les déconvenues.

Ce livre est assez noir, et je m’attendais peut-être à un peu plus de légèreté par moments de la part de l’auteure. Mais malgré tout, même si mon avis n’est pas à 100% positif, je vous le conseille, car j’ai passé un très bon moment de lecture. Dîtes-moi si vous l’avez lu et apprécié !

11 commentaires sur “Revue : Oh, boy ! – Marie-Aude Murail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *