Rencontre avec Alecia McKenzie pour Trésor !

Rencontre avec Alecia McKenzie pour Trésor !

Le 15 juin dernier, j’ai eu la chance de rencontrer Alecia McKenzie à la librairie Violette and Co rue de Charonne à Paris, où elle venait présenter son nouveau roman Trésor, paru chez Envolume, en compagnie d’une chanteuse de jazz américaine, Denise King.

Pour ceux qui s’en souviennent, j’avais reçu Trésor il y a un petit moment maintenant et je l’avais beaucoup aimé. C’est un roman jamaïcain bien écrit, avec une belle histoire, bref, une très belle surprise – la chronique ici pour plus de détails.

Alecia McKenzie a pu nous apprendre un peu plus en ce qui concerne son roman. Etant aussi peintre à ses heures, elle nous a confié que les images ont eu un rôle déterminant dans son écriture ; en effet, certains paysages décrits sont vraiment une incitation au voyage, un parfum d’exotisme qu’on sent presque entre les pages.

Elle a écrit un roman où les femmes ont un rôle très important, (ce sont les personnages principaux du roman), car elle a aussi parlé de la Jamaïque comme d’une « matriarchie », ce qui m’a fait sourire. J’avais apprécié l’image de la Jamaïque qui était véhiculée dans le roman, et j’ai été d’autant plus touchée de savoir que cela était très important pour elle. Elle souhaitait montrer un visage plus authentique de son pays au travers des villes et des petites maisons, loin des hôtels resort en bord de plage que les touristes connaissent.

Elle a aussi reconnu se moquer parfois légèrement du monde de l’art aux Etats-Unis dans ce livre (le personnage de Dulcinea étant une artiste reconnue à New York), avec ses discours un peu surfaits et loin de la réalité.

Mais le moment clé de cette rencontre était sans doute la lecture d’un des chapitres du livre ; Alecia McKenzie procédait à la lecture en anglais (même si elle parle un français impeccable et je lui tire mon chapeau by the way), Aude (l’assistante d’édition adorable des éditions Envolume) lisait le même passage en français, et Denise King improvisait une chanson de jazz a cappella se rapportant à chaque passage. Et autant dire qu’elle m’a foutu les frissons, qu’on soit bien d’accord. Louane c’est du pipi de chat à côté.

Rencontre avec Alecia McKenzie pour Trésor !

J’ai ensuite pu discuter avec l’auteur, chose qui était vraiment très sympathique. Je remercie encore une fois les éditions Envolume pour l’organisation de cette rencontre (et plus particulièrement Aude que j’étais très contente de rencontrer !), ainsi que la Librairie Violette and Co pour l’organisation. Librairie dans laquelle je risque très fortement de revenir cet été, car je l’ai trouvée très agréable !

Rencontre avec Alecia McKenzie pour Trésor !

 

2 commentaires sur “Rencontre avec Alecia McKenzie pour Trésor !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *