Point Cardinal – Léonor de Récondo

point cardinal laroussebouquine

Point Cardinal de Léonor de Récondo est un roman qui ne peut laisser indifférent de par son thème : la transsexualité et la transition d’un homme vers son corps et sa nouvelle vie de femme. Un roman ambitieux de cette rentrée littéraire aux éditions Sabine Wespieser qui pousse son lecteur dans ses retranchements.

**

Laurent rejoint femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Il s’est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Mais sa vie bascule quand, à la faveur d’un week-end solitaire, il se travestit pour la première fois. A son retour, Solange comprend que Laurent est un transsexuel qui s’ignore. Elle va convaincre ceux qui l’aiment de l’accepter.

**

Cela commence par un doute, un indice commun à beaucoup d’histoires : un jour, Solange trouve un cheveu blond qui n’est pas à elle près du lit. L’évidence lui saute aux yeux : son mari Laurent la trompe. Après tout, après tant d’années de vie commune, c’était presque un miracle que ça ne soit pas arrivé avant. Et pourtant, en suivant Laurent, elle va découvrir bien autre chose et aurait sans doute préféré jouer la femme trompée.

Le soir venu, Laurent devient Mathilda. Avec Mathilda il est libre : il peut danser et chanter à tue-tête sur ses talons hauts, il peut coiffer les cheveux de sa perruque blonde et surtout : il peut porter des dessous en soie. Laurent le sait, au fond il est une femme. Et maintenant que Solange l’a finalement découvert, autant l’assumer clairement ; Laurent est mort. Vive Lauren !

C’est une histoire peu commune que raconte Léonor de Récondo, en s’emparant d’un thème d’actualité qui défraie plus souvent la chronique dans des articles pleins de jugement que pour en parler en bien – ou du moins avec respect. Elle se met dans la peau d’un personnage pour qui la question du genre est un problème quotidien : s’il veut rester le père de ses enfants, il veut devenir une femme.

« La vraie question est là. Doit-on être ce que voient les autres, être tel qu’on nous a aimé ? »

La partie la plus réussie du roman est sans doute celle des réactions de l’entourage de Laurent, qu’il a parfois tendance à ne pas comprendre ou ne pas prendre en compte. Comprendre un choix est une chose, l’accepter en est une autre, et l’auteur l’illustre à merveille. Car comment finalement aborder le changement de quelqu’un qu’on a toujours connu avec un autre sexe ? Est-ce finalement mineur ?

Sans aucun jugement, Léonor de Récondo aborde dans Point Cardinal les sentiments humains avec beaucoup de finesse, même si j’aurais aimé que le roman soit un peu plus conséquent pour les suivre un peu plus longtemps, tant il s’agit d’un processus long et particulier. Si j’attendais peut-être un peu plus de ce roman, il m’a quand même secouée et je pense que c’était finalement bien son rôle.

Point Cardinal est indéniablement l’un des romans de cette rentrée littéraire qui me marquera, notamment pour le traitement de la transexualité qui n’est pas encore un thème beaucoup abordé dans les livres, notamment parce qu’il est pour certains encore totalement tabou. A défaut de faire peut-être évoluer les mentalités (je ne suis malheureusement pas si optimiste), il permettra peut-être à certains d’ouvrir les yeux sur ce phénomène de société qui n’a rien de la tare ou de la maladie.

**

Point Cardinal - Léonor de Récondo

Point Cardinal ; Léonor de Récondo

Éditions Sabine Wespieser

24 août 2017

224 pages

9 commentaires sur “Point Cardinal – Léonor de Récondo

  1. Je n’ai pas vu le téléfilm hier soir mais il s’agissait aussi de l’histoire d’un homme marié (et père) qui cachait sa transsexualité, suivi d’un débat. J’ai vu aussi deux documentaires sur Netflix sur ce sujet récemment. Donc, j’ai l’impression qu’on en parle même si le sujet reste encore très tabou. Le dernier documentaire vu était sur M6 diffusé dimanche dernier, tu peux le voir en replay – là on suivait plusieurs hommes ou femmes français entreprenant ce long voyage afin de devenir celui qu’ils ou elles sont à l’intérieur.

    Donc lire ton billet aujourd’hui, j’ai lu un billet moins enthousiaste sur ce livre – je pense préfère voir des documentaires que lire un roman. J’ai trouvé les témoignages très courageux, car oui certains les voient encore comme des malades ou des fous.

    1. Je pense que les choses commencent à bouger, et c’est pour ça que l’on parle de plus en plus, mais je trouve que le traitement qui est fait de ce phénomène est souvent hasardeux… Et comme tu dis, certains les voient encore comme des malades, donc je suis quand même contente qu’un livre prenne le contre-pied de ça, d’autant que je trouve que c’est encore plus difficile à l’écrit !

    1. Je pense que tu l’aimeras beaucoup.
      J’avoue que j’ai fait ma flemmasse en n’allant pas à la rencontre de l’auteur dans une librairie à Paris, j’ai un peu honte maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *