Mes dernières découvertes BD

Mes dernières découvertes BD

Cet été, j’ai eu envie de rattraper mon retard et de découvrir plusieurs BD qui me faisaient très envie. J’ai profité de mon emploi en médiathèque pour en emprunter quelques unes que je souhaitais vraiment lire.

Après avoir adoré Tokyo Sanpo l’été dernier, j’ai voulu retourner au Japon avec Florent Chavouet grâce à son autre bande dessinée Manabé Shima, toujours éditée chez Philippe Picquier.

Dans celle-ci, il décide de raconter son expédition sur l’une des petites îles japonaises, Manabé Shima.

« Le Japon est tellement une île qu’il est un archipel.
Dans le catalogue japonais, on trouve des îles industrielles, des îles artificielles, des îles sacrées, des îles musées, des îles formol, des îles atoll, des îles balnéaires, des îles bleu-vert, des îles sauvages, des îles sans âge, des îles connues, Shikoku, et mêmes des îles où l’on pêche et l’on boit.
Parmi ces miettes de terre, il y a Manabé Shima, une île dont on parle peu, mais où poussent très bien les poissons.
Ça tombe bien, je n’ai rien prévu cet été. »

Mes dernières découvertes BDUne fois encore, j’ai adoré cette immersion au cœur du Japon pleine d’humour et de petits détails, avec le trait de crayon si particulier de Florent Chavouet. Il présente un à un tous les personnages de l’île, tous relativement fantasques. On retrouve encore beaucoup d’objets typiques du Japon, du déchet au bord de la plage en passant par le bol de udon, mais aussi les intérieurs très détaillés des différents habitants de l’île.

C’est une bande dessinée qu’on lit patiemment pour ne pas louper un détail – et autant dire qu’il y en a vraiment beaucoup – et qui donne très envie d’aller au Japon.

Plus drôle qu’un guide touristique et aussi complet qu’un documentaire, Manabé Shima est une bande dessinée originale qui donne un aperçu très réaliste de la culture japonaise. Une très belle découverte !

La semaine dernière, j’ai également découvert le premier tome de laMes dernières découvertes BD série Culottées de Pénélope Bagieu. Une série qui a déjà énormément fait parler d’elle – et je comprends désormais mieux pourquoi. Culottées est comme un recueil de nouvelles, mais version BD. Pénélope Bagieu y raconte la vie en accéléré de quinze femmes qui ont marqué l’histoire (ou moins), mais qui dans tous les cas ont un point commun : un fort caractère et l’envie de ne pas se laisser faire, quitte à aller au-delà de ce que leur imposent les hommes ! On en parlait partout comme de « LA bande dessinée féministe du moment ». Même si je ne suis pas toujours fan de ce genre d’étiquettes car je les trouve souvent maladroites, je dois reconnaître que Culottées a tout de la BD féministe : elle met en avant des femmes courageuses, au destin peu commun, qui ont essayé de faire bouger les choses et changer leur condition (condition individuelle ou en tant que femme). J’ai vraiment été passionnée par ces portraits, ne connaissant rien de la plupart de ces femmes. Leurs histoires sont toutes très différentes et toutes vraiment originales, quels que soient les époques et les pays où elles ont vécu.

J’ai été vraiment bluffée par le talent de conteuse de Pénélope Bagieu, qui ne manque pas d’humour, mais aussi par son travail de recherche. Elle met en lumière avec beaucoup d’émotion des femmes que l’on a parfois oubliées, ou dont on ne connaît pas l’existence, et qui ont pourtant eu des vies bien extraordinaires. Avec un trait de crayon en apparence simpliste, elle redonne vie à ces femmes au caractère bien trempé.

Culottées est sans aucun doute une belle réussite, et je lirai à coup sûr le tome 2 !

Et vous, avez-vous fait de belles découvertes avec des bandes dessinées dernièrement ?

12 commentaires sur “Mes dernières découvertes BD

  1. Ça fait un moment que j’ai envie de lire les Culottées ! Sinon plus dans le genre « roman graphique » que BD il y a les deux séries de Riad Sattouf « L’arabe du futur » et « Les cahiers d’Esther » qui sont vraiment géniales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *