Mauvaise Fille – Justine Lévy

Mauvaise Fille - Justine Lévy

« Maman est morte, je suis maman, voilà c’est simple, c’est aussi simple que ça, c’est notre histoire à toutes les trois. Tu en mets du temps à raconter les histoires, je me disais quand elle me racontait une histoire dans mon lit. Là c’est allé vite, si vite, le regard de maman dans le regard de ma fille c’est là qu’elle est, c’est là que je la retrouve, et dans ses gestes aussi, dans les gestes impatients, un peu brusques, de ma petite fille doublement aimée. Maman vit en Angèle qui court sur une pelouse interdite. Maman me parle et me sourit quand Angèle lance son regard de défi aux adultes qui la rattrapent et la grondent. Maman est là quand Angèle tombe et se relève aussitôt, les dents serrées, pour ne pas pleurer. Elle est dans le cri qu’elle ne pousse pas, dans sa petite grimace d’enfant crâne qui ne compose pas. Partout, dans mon enfant, ma mère a laissé son empreinte. »

Après La Gaieté et Rien de Grave, Mauvaise Fille est le troisième roman de Justine Lévy que je lis en moins d’un an et j’espère qu’elle en publiera vite d’autres. Elle fait partie de ces auteurs qui racontent leur vie à chaque opus, sans que cela soit ennuyeux, juste parce que c’est formidablement bien écrit.

Certes, ça sent encore la névrose à plein nez. Justine Lévy est une auteur perturbée et revient une nouvelle fois sur les différents qu’elle a pu avoir avec sa mère – même si on sent que leur relation reste très forte. La narratrice, Louise, tombe enceinte quand sa mère agonise. Le cycle de la vie à son comble. Et forcément, cela donne lieu à des envolées lyriques et des phrases interminables avec lesquelles on retient son souffle. Parce que c’est profondément touchant, tout simplement.

Les mères et les filles s’entremêlent jusqu’à ne faire plus qu’une et le lecteur est embarqué dans une famille où on saute directement d’une génération et où le deuil se lie à la joie d’une naissance.

Un roman fort, sans aucun doute, qui touchera à coup sûr les mamans comme leurs filles.

Mauvaise Fille - Justine Lévy

Justine Lévy ; Mauvaise fille

Stock

2009

194 pages

6 commentaires sur “Mauvaise Fille – Justine Lévy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *