Mes lectures de vacances

mes lectures de vacances

Certains l’auront vu sur les réseaux sociaux, ces dernières semaines, je suis partie en vacances à l’autre bout du monde sur l’île de Bali. Si le retour en France et à la réalité est forcément un peu douloureux, c’est aujourd’hui l’heure de faire le bilan des diverses lectures que j’ai pu effectuer durant mon séjour.

Parmi mes lectures de vacances, j’ai continué ma découverte de certains titres de la rentrée littéraire, mais surtout, j’ai décidé de sortir plusieurs livres de poche de ma bibliothèque :

Beignets de tomates vertes ; Fannie Flagg

Mes lectures de vacances

« Un sacrée numéro, Idgie ! La première fois qu’elle a vu Ruth, elle a piqué un fard et elle a filé à l’étage pour se laver et se mettre de la gomina. Par la suite, elles ont ouvert le café et ne se sont plus jamais quittées. Ah ! Les beignets de tomates vertes du Whistle Stop Café … J’en salive encore ! »
Un demi-siècle plus tard, Ninny, quatre-vingt-six ans, raconte à son amie Evelyn l’histoire du Whistle Stop, en Alabama. Il s’en ai passé des choses, dans cette petite bourgade plantée au nord de la voie ferrée ! Et Evelyn, quarante-huit ans, mari indifférent, vie sans relief, écoute, fascinée. Découvre un autre monde. Apprend à s’affirmer, grâce à Ninny, l’adorable vieille dame.
Chronique du Sud profond de 1929 à 1988, ce roman tendre et généreux vous fera rire aux éclats et, au détour d’une page, essuyer une larme. Humour et nostalgie : une recette au parfum subtil…

Beignets de tomates vertes est un roman que je souhaitais découvrir depuis une éternité. J’ai finalement enfin eu l’occasion de l’acheter lors de mon passage à Saint-Maur en Poche en juin dernier. J’ai été ravie de me plonger dans les histoires de ce café hors du commun implanté en Alabama, Etat particulièrement marqué par la ségrégation. Les premières pages ne m’ont pas entièrement convaincue ; néanmoins, une fois rentrée dans l’histoire, je n’ai plus réussi à lâcher le roman. C’est tendre et émouvant, et une chose est sûre, j’ai hâte de voir le film adapté du livre !
**
En voiture, Simone ! ; Aurélie Valognes
Mes lectures de vacancesAprès avoir découvert Aurélie Valognes avec son dernier roman Au petit bonheur la chance ces derniers mois, j’ai décidé de prendre l’autre roman de l’auteur qui traînait dans ma PAL pour mes vacances. Le pitch : une famille se retrouve pour les vacances de Noël. Jacques et Martine ont eu trois formidables fils, aujourd’hui adultes. Le problème : leurs belles-filles ne sont pas vraiment à leur goût. Elles sont même clairement chiantes. L’une est une mère poule angoissée, l’autre végétarienne et bobo jusqu’au bout des ongles, et la dernière féministe et grande gueule. Pas de quoi plaire au patriarche un peu conservateur sur les bords. Jacques justement n’a pas sa langue dans sa poche, quitte à faire des remarques qui ne seront pas très bien vues des invités. Attention : Noël risque encore d’être explosif cette année !
Ce roman, quoique très caricatural et peu réaliste, était loufoque à souhait et digne d’un téléfilm de Noël réussi. Résolument plein d’humour, En voiture, Simone ! était le roman parfait pour une matinée au bord de la piscine à ne rien faire. Son principal bémol : s’il est très vite lu, il sera sans aucun doute également vite oublié. Certainement pas un coup de coeur donc, mais une sympathique lecture d’été !
**
**
**
L’île des oubliés ; Victoria Hislop
Mes lectures de vacancesJ’ai profité de ces vacances pour sortir un livre qui stagnait sur mes étagères depuis au moins cinq ans ; je l’avais trouvé dans une boîte à livres et n’avais finalement jamais pris le temps de l’ouvrir.
Le résumé : Alexis, une jeune Anglaise, ignore tout de l’histoire de sa famille. Pour en savoir plus, elle part visiter le village natal de sa mère en Crète. Elle y fait une terrible découverte : juste en face du village de Plaka se dresse Spinalonga, la colonie où l’on envoyait les lépreux… et ou son arrière-grand-mère aurait péri.
Quels mystères effrayants recèle cette île des oubliés ? Pourquoi la mère d’Alexis a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la bouleversante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets…
Ce roman m’a particulièrement bouleversée. Il s’agit d’une saga familiale incroyable qui nous invite à réfléchir sur nos préjugés et l’exclusion. Suivant les habitants de l’île de Spinalonga sur plusieurs générations, ce roman nous apporte un nouveau regard sur la lèpre et sur la maladie en général. J’ai été très touchée par ce roman qui s’est révélé être un véritable page-turner. J’ai hâte de découvrir les autres romans de l’auteur parus chez Les Escales ! 
**
**
**
La vie rêvée d’Ernesto G. ; Jean-Michel Guenassia
Mes lectures de vacancesAutre roman que je voulais absolument découvrir pendant ces vacances : La vie rêvée d’Ernesto G., roman dans la lignée du Club des Incorrigibles Optimistes de Jean-Michel Guenassia qui fait partie de mes romans préférés. L’auteur que j’avais rencontré en salon m’avait recommandé celui-ci en me disant que si j’avais aimé Le Club, je l’aimerais forcément.
En un sens, il avait totalement raison, car celui-ci rappelle beaucoup ce roman que j’avais tant aimé : il s’agit d’un roman fleuve incroyable sur cent ans dans la peau de Joseph Kaplan, médecin tchèque qui vivra tantôt à Prague, Alger ou Paris, et qui en voulant simplement vivre sa vie se retrouvera toujours impliqué dans les tourments de la grande Histoire. Au fil de ses rencontres, il se découvre une conscience politique, affirme son opinion, quitte à être souvent déçu par les choix de ceux qui sont au pouvoir. La vie rêvée d’Ernesto G. est un roman qui se lit facilement malgré sa taille (plus de cinq cent soixante pages en format poche), et Jean-Michel Guenassia confirme avec ce roman son talent de conteur et de romancier. En mêlant la petite Histoire dans la grande, il nous emporte dans son incroyable récit avec une galerie de personnages très réussie. Mon seul regret : ce roman n’est définitivement pas à la hauteur du Club, mais en même temps, quel roman le serait ?
**
**
Mes autres lectures pour la rentrée littéraire
Afin de préparer la rentrée littéraire, j’ai également lu deux romans aux éditions Stock sur ma liseuse. Je vous en reparlerai bien évidemment à leur sortie, mais je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai beaucoup aimé ces deux romans et que l’un en particulier est un véritable coup de cœur !
Mes lectures de vacances Mes lectures de vacances
Voilà pour mes lectures des vacances. J’ai donc dans l’ensemble fait de belles découvertes et vidé ma PAL de quelques livres qui y étaient depuis trop longtemps !
Et vous, qu’avez-vous lu pendant vos vacances, ou que comptez-vous lire pendant vos congés à venir ?

2 commentaires sur “Mes lectures de vacances

  1. J’avais adoré « Beignets de tomates vertes » également ! Je note « L’île des Oubliés » qui m’intrigue énormément ! En revanche, je n’accroche pas à Aurélie Valognes, que je trouve trop fade…
    Beau dimanche à toi !
    Claire

    1. Effectivement, tu devrais noter L’île des oubliés que j’ai adoré !

      Je suis assez d’accord avec toi pour les romans d’Aurélie Valognes. Ceci dit, ils se lisent vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *