[LE.MOIS.ANGLAIS#2] Revue : Cocktail Club – Madeleine Wickham (alias Sophie Kinsella)

Ceci est une lecture faite dans le cadre du mois anglais, qui met à l’honneur les livres d’auteurs britanniques pendant tout le mois de juin.

[LE.MOIS.ANGLAIS#2] Revue : Cocktail Club - Madeleine Wickham (alias Sophie Kinsella)

Titre : Cocktail Club

Auteur : Sophie Kinsella (sous pseudonyme – Madeleine Wickham)

Editions : Pocket

Date de parution : 2012 (Parution en 2000 au Royaume-Uni)

Nombre de pages : 348

Quatrième de couverture : Roxanne, Maggie et Candice, collègues/copines dans un célèbre magazine de mode londonien, ont une tradition : tous les premiers du mois, rendez-vous au Manhattan Bar, p’tit pub branché où l’on échange confessions et mojitos tout en critiquant les (plus) jeunes et en sifflant les serveurs.

Enfin, ça c’est pour les célibataires. Maggie, enceinte, et Roxanne, qui vit une aventure avec un homme marié, ont autre chose en tête. Candice, elle, dans un élan de générosité, invite la serveuse à leur table. Mais ajouter un ingrédient au « Cocktail Club » pourrait bien rompre son bel équilibre…

Mon avis : J’avais craqué sur ce livre en prévision du mois anglais, notamment parce que j’avais envie de lectures faciles (et pour ça, vive la chick-lit), et que je fais totalement confiance à Sophie Kinsella pour me faire rire (si vous lisez mon blog depuis un petit moment, vous devez connaître mon amour pour ses livres). J’ai donc sauté sur Cocktail Club sans trop savoir de quoi il retournait. C’est l’histoire de trois femmes, super collègues autant que super amies, qui se retrouvent une fois par mois autant d’un verre (enfin, souvent plus…), au Manhattan Bar, pour se raconter leurs aventures. On va alors suivre chacune de ces filles, et visiblement, leur vie n’est pas aussi idyllique qu’elles le laissent entendre… Maggie est rédactrice en chef au Londoner, magazine féminin, mais enceinte jusqu’au coup, elle se résout à partir en congé maternité, et à emménager dans sa nouvelle grande maison dans la campagne anglaise. Mais ses huit hectares de terrain ne comblent pas son manque de l’agitation londonienne, et alors que son bébé naît, elle ne se sent pas du tout à la hauteur, mais ne dit rien à personne. Roxanne elle, travaille aussi pour le Londoner en faisant des reportages de voyages. Elle est aussi la maîtresse de son boss depuis plus de six ans, dans le plus grand secret, et cette relation la dévore. Enfin, Candice, jeune femme assez crédule qui a du mal à se remettre de la honte que son père décédé lui a donnée, ayant escroqué de nombreuses personnes, décide de se racheter en découvrant que la serveuse du Manhattan Bar, Heather Trelawney, est une de ses anciennces victimes…Elle est alors décidée à devenir sa meilleure amie, et à tout lui donner, sauf qu’elle n’est pas au bout de ses surprises…

C’était une histoire assez sympathique, qui se lit rapidement, et qui ne demande certainement pas beaucoup de réflexion. En somme, tout ce que je voulais. Mais je dois avouer que j’ai été un peu déçue. J’ai bien aimé les histoires de chacune, mais je n’ai pas autant rigolé que dans d’autres livres de l’auteure. Ici, les personnages sont plutôt déprimés, et seule la naïveté de Candice pourrait faire rire…sauf que personnellement, elle m’a plutôt énervée. J’ai bien aimé ma lecture, mais il m’a manqué un petit quelque chose. Dommage. Cela dit, cela ne m’empêchera pas de lire d’autres livres de Sophie Kinsella, car je suis encore loin de les avoir tous lus, d’autant que j’ai cru comprendre qu’un nouvel opus de Becky L’Accro du shopping était sorti en France !

3 commentaires sur “[LE.MOIS.ANGLAIS#2] Revue : Cocktail Club – Madeleine Wickham (alias Sophie Kinsella)

    1. Je te la conseille si tu aimes la chick-lit !
      Elle n’a que ce pseudo là, et elle n’a signé que très peu de livres sous celui-ci (et de toute façon son nom est toujours écrit sous la couverture donc je ne sais pas vraiment quelle était la raison pour laquelle elle a écrit sous pseudo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *