Le Cahier de recettes – Jacky Durand

Le Cahier de recettes de Jacky Durand 

Le Cahier de recettes de Jacky Durand est un roman coup de cœur qui plaira sans aucun doute aux plus gourmands d’entre nous… Mais pas que. Rares sont les romans qui m’ont autant donné envie de manger que celui-là. Pour une pause gourmande, c’est par ici !

**

Monsieur Henri, le charismatique patron du restaurant le Relais fleuri, s’est toujours opposé sans explication à ce que son fils Julien devienne cuisinier. Quand il sombre dans le coma, Julien n’a plus qu’une obsession : retrouver le cahier où, depuis son enfance, il a vu son père consigner ses recettes et ses tours de main. Il découvre alors d’autres secrets et comprend pourquoi Henri a laissé partir sa femme sans un mot. Avec ce roman, Jacky Durand nous offre le magnifique portrait d’un homme pour qui la cuisine est plus qu’un métier : le plaisir quotidien du partage et l’art de traverser les épreuves. Une tendre déclaration d’amour filial, une histoire de transmission et de secrets, où, à chaque page, l’écriture sensuelle de l’auteur nous met l’eau à la bouche.

**

Où et quand naît une vocation ? Peut-on retrouver précisément dans ses souvenirs le moment où tout fait sens, et où l’on sait à quoi l’on veut destiner sa vie, sans que plus rien d’autre ne soit envisageable ? Le Cahier de recettes de Jacky Durand est le récit d’une enfance passée entre les marmites et les faitouts d’un bistro de province, à écouter le beurre chanter et le sucre fondre.

Une histoire d’amour père-fils incroyable

Monsieur Henri est sur le point de mourir. C’est le point de départ de ce roman qui vous touche de suite en plein cœur. Son fils Julien vient lui rendre visite à l’hôpital. Face à lui, un homme qui n’est plus que l’ombre de lui-même ; un corps usé par le temps allongé et raidi dans un lit d’hôpital, et des mains si ridées qu’elles rappellent difficilement celles qui ont tant cuisiné. Entre eux se dessine l’ombre d’un cahier de recettes, qui au-delà d’un vieux grimoire de cuisine recèle finalement de nombreux secrets de famille.

Julien a grandi dans le restaurant de son père, le Relais Fleuri, dans l’est de la France. Il a toujours été dans ses pattes dans l’arrière-cuisine, à goûter à tout et à regarder son père qu’il considère alors comme un véritable magicien. A défaut de le rendre riche, ses plats donnent du bonheur aux gens et Julien aime les sourires de ceux qui viennent de dévorer une bavette sur une nappe à carreaux. Le jeune garçon grandit dans les odeurs de cuisine, les fesses sur le plan de travail à côté du gros fourneau, et grandit en lui une vocation qui ne s’éteindra jamais vraiment. Mais pour son père qui voit dans son métier plus de contraintes que de plaisir, Julien a un bel avenir devant lui, mais comme ingénieur ou employé de bureau.

Comment grandir et réaliser ses rêves sans décevoir ceux qui nous ont tout appris ? Jacky Durand nous propose ici un roman juste sur la vie, et en prime une belle leçon d’humilité.

Le roman de la cuisine d’antan

S’agissant d’un roman consacré à la cuisine, il est difficile de ne pas évoquer les saveurs qui traversent ce roman et mettent nos papilles en éveil, même par procuration. Jacky Durand qui est d’ailleurs journaliste culinaire à Libération réussit ici l’exploit de nous donner faim à travers quelques lignes seulement, sans odeur ni la vue. Il restaure par là-même cette cuisine qu’on considérerait aujourd’hui comme un peu vieille France, celle des blanquettes de veau et des pêches de vigne au sirop, celle des bistrots de campagne où on mange avant tout le plat du jour, celle qui contient autant de calories que d’amour.

« Pour moi, tu es le maître du feu; un magicien quand tu fais gonfler la brioche; un perceur de coffre-fort quand tu ouvres les huîtres; un roi mage quand tu fouettes la crème Chantilly et que tu fais fondre pour moi du chocolat noir. La cuisine embaume la brioche qui dore et l’orange pressée. C’est la saison des sanguines. Tu les pèles à vif et me laisses placer les tranches sur une assiette. Tu ajoutes quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger. Tu dis que ça te rappelle l’Algérie. »

Le Cahier de recettes de Jacky Durand est un véritable coup de cœur ; une histoire familiale terriblement touchante au cœur d’un restaurant de province dans lequel on aimerait aller s’attabler. C’est sans aucun doute un roman intergénérationnel qui sera toucher les plus jeunes comme les plus grands !

Le Cahier de recettes de Jacky Durand

Le Cahier de recettes ; Jacky Durand

Editions Stock

Paru le 4 avril 2019

156 pages

2 commentaires sur “Le Cahier de recettes – Jacky Durand

  1. Il me paraît bien sympathique ce roman !! Mais j’espère que je ne vais pas passer mon temps à grignoter tout en lisant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *