Le Bruissement des Feuilles – Karen Viggers

Le Bruissement des Feuilles de Karen Viggers

Le Bruissement des Feuilles de Karen Viggers est un roman australien publié chez Les Escales que j’ai découvert il y a quelques semaines. Etant friande des parutions de cette maison d’édition qui me font toujours voyager, j’étais très curieuse de le découvrir. Si vous êtes en mal d’exotisme, vous ne serez pas déçus !

**

Miki, dix-sept ans, vit coupée du monde depuis l’incendie qui a coûté la vie à ses parents. Sous le joug de son frère Kurt, un chrétien fondamentaliste, elle travaille comme serveuse dans leur restaurant et le soir, se rêve en héroïne de romans. Lors d’une escapade secrète en forêt, elle fait la rencontre de Leon, un garde forestier tout juste installé en Tasmanie. Les deux jeunes gens se donnent alors une mission extraordinaire : sauver les diables de Tasmanie de l’extinction.
Au cœur de paysages somptueux, le combat inoubliable d’une jeune fille pour protéger la nature et se sauver elle-même.

**

Le Bruissement des Feuilles de Karen Viggers est un roman que j’ai découvert ces dernières semaines sans trop d’attentes ; je n’avais pas lu les précédents romans de Karen Viggers également publiés aux Escales, et je n’avais volontairement pas lu le résumé avant de me lancer. Quelle surprise !

Un véritable manifeste pour la protection des forêts…

Karen Viggers est vétérinaire de formation, et très investie au niveau local pour la protection de l’environnement. Cela se ressent particulièrement dans ce roman implanté au cœur de la Tasmanie, une île au sud de l’Australie où les éléments semblent se déchaîner. Ici, les forêts sont centenaires et certains arbres essentiels à la survie de nombreuses espèces. Mais dans cette région où la principale activité est liée à la coupe du bois, les écologistes et les bûcherons ont souvent des opinions divergentes…

A travers le personnage de Leon, l’auteure fait le portrait d’un jeune garde-forestier partagé entre ses convictions écologiques et l’envie de s’intégrer à une communauté qui ne voit pas son travail d’un très bon œil, le traitant à longueur de journée de sale Parkie. C’est d’ailleurs en voulant sauver les diables de Tasmanie qu’il fait la connaissance de Miki, une jeune femme mutique mais très attachante.

De nombreuses scènes du roman se déroulent au cœur de ces forêts qui semblent particulièrement exotiques aux yeux des lecteurs français que nous sommes. J’ai eu la chance de rencontrer l’auteure lors de sa venue à Paris en avril dernier, et l’écouter parler de la faune et de la flore australiennes en détail a achevé de me convaincre.

… Sous couvert de satire sociale

J’ai été très surprise à la lecture de ce roman de découvrir qu’il était bien plus profond que je ne l’aurais pensé. Loin du roman contemporain assez plat, Le Bruissement des feuilles de Karen Viggers m’a surpris par son caractère satirique : l’auteure y dépeint une société fragmentée, où les hommes sont souvent rustres et violents, s’assumant comme chefs de famille un peu bourrus, s’épuisant la journée à couper des arbres et retrouvant leurs amis après le travail pour quelques corps-à-corps houleux lors de parties de footy. L’auteure réussit à dresser une galerie de personnages complexes et tous intéressants, même dans leur plus grande méchanceté.

Le Bruissement des Feuilles de Karen Viggers est un incroyable roman fleuve sur les forêts de Tasmanie. Entre climate novel et satire sociale, l’auteure réussit à captiver son lecteur jusqu’à la dernière page !

Le Bruissement des Feuilles de Karen Viggers

Le Bruissement des Feuilles ; Karen Viggers

Editions Les Escales

Paru le 11 avril 2019

427 pages

 

3 commentaires sur “Le Bruissement des Feuilles – Karen Viggers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *