Le Best-Of de 2016… Quinze ans après !

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

Il paraît qu’on a le droit de souhaiter la bonne année jusqu’à la fin du mois de janvier. Je vais donc appliquer cette règle pour mes articles, dont celui qui concerne mes meilleurs lectures de 2016.

J’avoue, en grande procrastinatrice qui se respecte, j’ai repoussé cet article avec brio depuis le 1er du mois, me disant que j’avais le temps et que surtout j’avais la flemme. Mais comme c’est un peu la honte et surtout que je tenais quand même à le faire, le voici le voilà. Excuse bidon : au moins vous n’aurez pas été noyés sous la masse et aurez (peut-être) l’impression de lire quelque chose d’un peu original.

En 2016 j’ai donc lu selon mon cher ami Goodreads 117 livres (publiés, manuscrits non comptés), soit 31 764 pages. Et en avant pour le meilleur du meilleur !

Le premier coup de cœur de l’année – la claque qui m’a tenue en haleine pendant deux jours non stop

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

Le roman féministe de l’année dont on aurait dû beaucoup plus entendre parler

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

Le roman de Marie-Aude Murail, chaque année il y en a forcément un…

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

La jolie surprise poétique de 2016 qui m’a rappelé mes joies d’adolescente et de vie étudiante (loin d’être finie d’ailleurs)

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

La révélation contemporaine qui m’a ramenée dans la douceur de la maison de mes arrière-grands-parents – et a égayé nombre de journées compliquées !

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

La bande dessinée qui m’a fait voyager au Japon pendant un après-midi pluvieux

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

Le récit d’une maladie horrible le plus sexy/le moins barbant qui soit 

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

L’histoire d’une adolescente en hôpital psychiatrique – le premier roman dont tout le monde a parlé et on comprend carrément pourquoi

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

Le portrait d’une famille d’exception tellement mieux qu’un cours d’histoire

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

Le roman de deux émotifs anonymes qui m’a réconfortée comme jamais

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

Cet album jeunesse sur la vie d’un cochon d’inde…juste parce que ça parle de cochons d’inde, le tout raconté par l’auteur de Paddington himself

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

Le roman et l’enquête sur une famille ordinaire qui m’ont touchée en plein cœur et fait – presque – aimer un trajet en bus bien trop long

Le Best-Of de 2016... Quinze ans après !

**

J’ai également eu d’autres coups de cœur, mais j’ai jugé qu’il n’avaient pas forcément la place dans ce top, même si celui-ci est déjà énorme. Je ne peux même pas parler de préférence parmi tous ceux-là, car ils sont assez différents dans leur genre… Je ne peux que vous encourager à les découvrir – et pour en savoir plus, il vous suffit de cliquer sur toutes les couvertures !

(Si vous avez pitié de moi, cliquez sur un petit lien en pensant à tout ce temps perdu à coller les liens hypertexte. Juste parce que j’ai que ça à faire de ma vie, si si).

J’espère quoi qu’il en soit que l’année 2017 sera aussi riche en belles découvertes, mais c’est d’ores et déjà très bien parti !

8 commentaires sur “Le Best-Of de 2016… Quinze ans après !

    1. Ah, on est bien d’accord ! Je suis bien triste de ne pas l’avoir dans ma bibliothèque, je pense le racheter quand il sortira en format poche (si la couverture est jolie 😀 )

    1. En gros, les cochons d’inde, la médecine (seulement quand ça ne me concerne pas), le féminisme et les histoires d’amour ? 😀
      Et oui, n’hésite plus pour Bianca, surtout que la suite sort dans quelques jours, j’ai déjà trop hâte de me la procurer…

    1. Fonce pour ces deux-là (d’autant plus si tu t’intéresses un tout petit peu à l’univers médical) ce sont de franches réussites, chacune dans leur genre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *