La terreur du gros lecteur : la PANNE LECTURE !

Depuis quelques jours, je suis incapable d’ouvrir un livre sans avoir envie de le reposer au bout de cinq minutes. Si pour certains cela se résume à arriver à chaque fois qu’ils doivent en ouvrir un, pour les gros lecteurs, cela tourne vite à la panique, au drame.

La terreur du gros lecteur : la PANNE LECTURE !

Puisque j’ai déjà eu l’an dernier une assez grosse panne lecture et que j’avais peur d’en avoir une de nouveau ces jours-ci, j’ai décidé de vous parler un peu de ce phénomène et de vous donner mes petites astuces pour en sortir.

Ok, déjà, on dédramatise. Votre PAL explose, vous avez des livres à lire impérativement, pour les cours, pour des maisons d’éditions, pour je ne sais quelle autre raison, et du coup, vous vous mettez une pression monstre. Vous ouvrez un livre, et il ne se passe rien. Ou si : l’ennui. Vous en prenez un autre, mais vite, vous vous rendez compte que cela ne change pas grand chose… Bienvenue dans le monde de la panne lecture !

C’est grave docteur ? Oh que non ! Si cela me rend très triste à chaque fois que cela arrive, j’essaie de relativiser. Après tout ce n’est pas la fin du monde et je sais que je me remettrai bien à lire un jour. En attendant, je vaque à d’autres occupations. Je rattrape mon retard incommensurable dans les séries (d’ailleurs il faut absolument que je voie la dernière saison d’Orange is the New Black), je sors plus de mon lit pour aller voir des amis, je fais des gâteaux, je me perds sur le net… Bref je déconnecte. Je ne veux plus des livres ? Ils reviendront vers moi en temps voulu !

J’ai l’impression que cet article vire en « 10 conseils pour se sentir mieux dans sa peau » des magazines féminins que l’on trouve dans les salles d’attente des médecins… Le bad. Quitte à m’enfoncer un peu plus, voilà mes conseils pour réussir à s’en remettre, et pouvoir lire de nouveau, enfin !

La terreur du gros lecteur : la PANNE LECTURE !

1.Après les séries et tout ce qui ne concerne pas les livres…on y revient en douceur – Un truc qui me donne envie de lire tout le temps et toujours plus de livres : les réseaux sociaux et les blogs. Il me suffit de traîner sur Instagram pour avoir envie de faire une commande géante sur TheBookDepository tellement les couvertures des livres sont belles (et ok, Instagram c’est un peu l’art de la mise en scène aussi). Sur Facebook, il y a aussi plein de groupes super sympa dédiés au livre : des clubs de lecture comme le Bookinosaure de Blondie Safari au Challenge Week-End à Mille organisé par LiliBouquine. Vous trouverez des tas de groupes comme celui-ci ou toute une communauté partage ses dernières lectures, pose des questions, bref, dialogue autour du livre uniquement. De quoi se remettre dans le bain, sans lire vraiment !

Evidemment je ne peux aussi que vous conseiller de traîner sur mon blog absolument génial qui vous donnera envie de lire plein de nouveaux livres (allô Solène la VRP bonjour…) et qui vous fera sans doute remettre le pied à l’étrier ! (ceci est une blaaague bien sûr)

2.On va traîner en librairie ! – Personnellement, en tant que book addict, mettre les pieds dans une librairie est autant un bonheur sans nom qu’un véritable calvaire. Les tentations sont partout, il y a trop de livres dont on ne se rappelait plus mais qu’on veut maintenant lire tout de suite, trop de jolies couvertures, trop d’histoires trop chouettes qu’on ne connaissait pas du tout et qui atterriraient bien dans notre panier… Dans une librairie, concrètement, je suis très faible. Puisque aller chez Gibert avait souvent le mérite de me mettre beaucoup de baume au cœur l’an dernier, pourquoi ne pas sauter sur l’occasion ? Faîtes le tour, et pour une fois, prenez un livre qui vous fait vraiment envie, sans culpabiliser.

3.On lit le livre le plus cheesy de notre PAL – S’il y a bien une chose à ne pas essayer lors d’une panne lecture, c’est de vouloir absolument lire un livre long, difficile et qui ne nous fait pas très envie. Ca paraît affreusement bête dit comme ça, mais souvent, c’est un livre précis qui nous a entraîné dans une panne lecture… Alors pourquoi essayer en vain de le finir ? Si vous n’êtes pas obligés de le lire pour les cours ou le boulot… Tant pis, on passe au suivant ! C’est sans doute le moment de relire votre livre préféré (y compris si c’est du jeunesse un peu passé), ou d’ouvrir le livre le plus cheesy et niaiseux de la bibliothèque – c’est léger, parfois un peu beaucoup niaiseux, mais ça a le mérite de se lire très facilement et d’avoir un côté addictif. Et même si on pense que c’est la honte, on s’en fout.

Si tous ces conseils ne vous ont pas vraiment aidés, c’est sans doute que vous n’êtes pas encore prêts à rouvrir un livre… Dans ce cas-là, il n’y a qu’une seule chose à faire : être patient !

La terreur du gros lecteur : la PANNE LECTURE !

Bon courage à tous ceux qui traversent une panne lecture… Ce n’est pas une malédiction, c’est presque un passage obligé pour tous les bookworms… Mais on s’en sort !

23 commentaires sur “La terreur du gros lecteur : la PANNE LECTURE !

  1. Merci pour ces précieux conseils je les garde en mémoire pour la prochaine panne 🙂 Bonne fin de semaine à toi ! Moi il faut que je rattrape mon retard sur Orange is the New Black aussi, je suis total a l’ouest :/

  2. Souvent, quand j’ai une panne de lecture, je fais comme toi : séries, sorties… J’essaie de changer de genre littéraire, et dernièrement j’ai lu plus de comics : moins de texte, des dessins, et une lecture rapide.
    Et go ! Rattrape ton retard sur OITNB 😉

  3. Je vois que nous avons le même fournisseur de bouquins : Gibert Joseph.
    Hier, j’ai voulu faire un tour, je suis partie avec 4 bouquins en occasion pour 13€.. Le bonheur pour mon porte-monnaie, le malheur pour ma bibliothèque mdr !
    Depuis que j’ai repris la lecture, je ne connais pas de panne de lecture. Je décide de prendre mon temps pour lire un livre, si il m’embête trop je le repose.
    Plein de bises
    Johanna

    1. Tu as bien raison… Et je ne te souhaite pas de panne lecture !
      En fait l’an dernier quand j’étais encore à Paris j’allais plutôt chez Gibert Jeune, mais Gibert Joseph était aussi mon repaire.
      Maintenant que je suis à Lille, adieu les livres d’occasion !

          1. C’est vrai que ce serait bien, ça permettrait d’offrir la lecture au plus grand nombre. Même si un poche n’est pas cher en soi, avoir de l’occas dessus permettrait à tous d’accéder à la lecture. Hier, j’ai acheté un roman à 1€, je trouve ça fantastique !

  4. J’ai la chance de ne jamais en avoir eu de grosse. C’est déjà arrivé mais 2-3 jours où j’ai pas envie… Dans ces cas là, comme tu dis, je ne me prends pas la tête. Je laisse le livre là et je m’occupe avec autre chose, il m’appellera de lui-même 🙂

      1. Pfff, trois semaines! C’est long ^^ Mais bon, il y a des cycles comme ça. Moi, ça m’arrive plus souvent avec les séries. Je regarde des épisodes jusqu’à plus soif et après je ne sais plus en piffer une pendant un petit temps ^^

  5. Ah les pannes de lecture…je fais comme toi, je vais voir ailleurs, je fais plein de choses ou alors je relis un roman que j’avais beaucoup aimé! Cela marche bien chez moi ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *