La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !

La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !

Il aura quand même fallu que je me bouge les fesses pour y aller à ce salon. Et quand j’y pense, je me dis que c’était assez bête, car je suis vraiment contente d’y être allée. Mais après une semaine de stage et de réacclimatation à la joie des transports parisiens, faut dire ce qui est, mon lit je le trouvais d’une très bonne compagnie.

Saint-Maur en Poche est un salon du livre organisé chaque année (depuis huit ans maintenant ?) à Saint-Maur-des-Fossés en région parisienne et qui met à l’honneur…le livre de poche. Sans blague, on aurait pas deviné. C’est un événement co-organisé par la ville et par la librairie La Griffe Noire (et Gérard Collard, libraire et chroniqueur littéraire à lunettes). C’est aussi un salon du livre gratuit -petit clin d’œil bien sympatoche à Livre Paris-, en plein air, et où l’ambiance m’a semblé plus conviviale que son concurrent Porte de Versailles.

J’ai été très surprise en arrivant de découvrir un salon sous forme de « marché » ; tous les auteurs étaient sous des barnums le long des allées. Plutôt original et estival, perso ça m’a bien plu. J’ai ensuite été ravie de voir qu’il n’y avait quasiment pas de queue pour voir les auteurs (à part pour Franck Thilliez, Michel Bussi ou David Foenkinos mais en même temps fallait s’y attendre), et de ce fait, j’ai eu vraiment le temps de discuter avec certains. Et autant dire que ça c’est top. Loin de moi l’idée de revenir sur l’éternel débat de « quel est l’intérêt d’une dédicace de la part d’un auteur », mais j’avoue qu’avoir une signature sur mon livre c’est bien, mais pouvoir en discuter, c’est NETTEMENT MIEUX.

Bref, là encore, je divague. Parmi les auteurs que j’ai pu rencontrer, (mais avec qui j’avoue l’échange a été plus que bref), il y a eu Victoria Hislop (marraine du salon), pour son roman L’Ile des Oubliés, qui traîne dans ma PAL depuis un an – et qui n’en est toujours pas sorti, shame on me. J’ai aussi rencontré Katarina Bivald, venue de Suède pour La Bibliothèque des Cœurs Cabossés.

La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !

J’ai eu la chance de pouvoir discuter avec Laurence Peyrin, pour La Drôle de Vie de Zelda Zonk, que je viens de terminer ce matin – et autant dire que je brûle d’impatience à l’idée de lire la suite, Hanna. C’est une auteur charmante, et autant dire qu’elle m’a donné d’autant plus envie de ne pas attendre et lire le deuxième tome très rapidement. Vous en entendrez de toute façon parler bientôt, puisque je prévois de faire un article complet sur cette duologie.

La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !

En parlant de duologie, j’ai rencontré Tonino Benacquista, qui a publié Malavita et Malavita Encore chez Folio. J’avais adoré cette série sur une famille de mafieux repentis en France complètement déjantée en 2015 – et j’ai été fin heureuse de pouvoir en parler rapidement avec l’auteur. J’ai été d’autant plus contente d’apprendre qu’un Malavita Encore était en cours d’écriture… Affaire à suivre, mais je risque de surveiller ça de près !

La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !

J’ai aussi eu la chance de pouvoir échanger avec Carol Rifka Brunt, pour Dîtes aux Loups que je suis chez Moi. Je l’ai acheté au salon après avoir été définitivement convaincue par Carnet Parisien et PrettyBooks. L’auteur était vraiment adorable et m’a d’autant plus donné envie de lire son livre.

La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !

Enfin, j’ai eu la chance de voir David Nicholls, le parrain du salon, l’auteur de Un Jour, pour lequel j’avais eu un gros coup de cœur l’été dernier. Et déjà surprise, personne n’attendait devant son stand ; j’ai donc eu la possibilité de discuter avec lui, ce qui m’étonnait plutôt – je m’attendais à ce qu’il y ait une queue comme pour Franck Thilliez. Tant mieux, me direz vous. D’autant que l’auteur est absolument adorable. J’ai pu lui faire signer Pourquoi Pas ?, que je suis actuellement en train de lire, et Nous, l’un de ses derniers romans pour lequel j’ai craqué (parce que je suis faiiible, voilà.)

La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !

En bref, j’ai donc passé un très bon moment à ce salon à taille humaine, très convivial, et où on avait le temps de discuter avec les auteurs (qui de plus étaient tous là pour des plages horaires vraiment conséquentes). J’ai hâte de lire tous mes nouveaux livres (même si bon, je me connais, y’en a forcément qui vont stagner dans la PAL un petit moment), et j’espère avoir d’autres occasions de rencontrer des auteurs cet été !

12 commentaires sur “La Sortie du Dimanche : Le Salon de Saint-Maur en Poche 2016 !

  1. Je comprends la motivation dont tu as dû faire preuve pour te bouger jusqu’à St Maur 🙂 Moi aussi je suis contente d’y être allée, c’était vraiment une autre ambiance que le Salon du Livre (j’en parle demain dans mon article). On a vu quelques auteurs en commun du coup 🙂 Bises

  2. J’avais tellement envie d’y aller, avec cette édition anglaise ! Mais attendant « un heureux évènement » dans les prochains jours je ne pouvais pas prendre le risque de partir en transports à St Maur, je ne tenais pas à accoucher dans un métro 🙂
    C’est chouette que tu aies pu bien en profiter !

    1. Naître dans le métro… Ou naître dans le salon.. Ca aurait été un sacré souvenir pour tout le monde, mais je te comprends tout à fait !
      Futures félicitations pour le bébé 😉
      Mais oui, c’était vraiment chouette !

  3. Je suis allée deux fois à ce salon et j’ai été un peu déçue de retrouver les mêmes livres d’une année sur l’autre…Du coup, je n’y vais plus, surtout que j’ai déménagé à l’autre bout de Paris, cela rend le chemin vraiment trop long! Mais tu as l’air d’avoir passé un super moment, c’est chouette! J’avais bien aimé « Dîtes aux Loups que je suis chez moi », j’espère qu’il te plaira!

      1. Je dois t’avouer que je ne me rappelle plus trop…je n’y allais pas vraiment pour les auteurs et cela fait bien quelques années que je n’y suis pas allée…il a du y avoir des améliorations depuis!

    1. Ca se comprend…
      Dîtes aux loups que je suis chez moi de Carol Rifka Brunt, Un Doux Pardon de Lori Nelson Spielman (l’auteur n’était pas là mais je comptais l’acheter de toute façon), et Nous de David Nicholls !
      Après j’ai fait dédicacer pas mal de livres que j’avais déjà…

    1. C’est vrai que c’est un peu l’usine… Mais j’avais adoré quand même !
      A côté effectivement Saint-Maur est beaucoup plus convivial… Par contre il faut qu’il fasse beau, sinon c’est assez décevant j’imagine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *