Les couleurs de la vie – Lorraine Fouchet

18252610_1676330576004769_3087943643143602176_n

Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne. D’autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé, n’est pas toujours facile à vivre ! Quelle est donc sa surprise quand elle découvre, au hasard d’une conversation téléphonique, que le fils de Gilonne est mort… Ce jeune homme est-il un escroc, ou ses intentions sont-elles sincères ? Et pourquoi Gilonne, qui n’est pourtant pas sénile, le fait-elle passer pour son fils? Guidée par sa curiosité et son attachement pour ces deux être cabossés par la vie, Kim se lance dans une enquête, afin de démêler le vrai du faux, et de faire la lumière sur la personnalité du « vrai » Côme, disparu dans des circonstances mystérieuses.

**

Fin mars dernier, je rencontrais Lorraine Fouchet à Livre Paris. Je tombais alors en amour pour cette femme vraiment à l’écoute, et ouvrais son roman Entre Ciel et Lou sans tarder, lequel fut un énorme coup de cœur. Quand j’ai vu qu’elle publiait le 30 mars dernier son dernier roman Les Couleurs de la Vie aux éditions Héloïse d’Ormesson, je n’ai pas hésité une seconde : je l’ai lu quasiment dans la foulée.

Les Couleurs de la Vie dépeint l’histoire de Kim, la jeune gérante de la Maison de la Presse sur l’Ile de Groix, qui vient de perdre sa grand-mère. Mais plus que de tomber dans le chagrin, Kim est en colère : en effet, sa grand-mère a décidé de mettre fin à ses jours dans une clinique en Suisse, ce qui est invraisemblable pour Kim, sachant qu’elle était encore en bonne santé. Elle décide alors de comprendre ce qui peut pousser à cela, et quitte son île bretonne pour changer d’air et réfléchir. Travailler au service de Gilonne, ancienne diva qui a du mal à se voir vieillir semble donc l’idée parfaite. Sauf que dans le Sud aussi, les histoires de famille sont légion, et elles sont peut-être même pire encore !

Une fois encore, Lorraine Fouchet nous offre une histoire prenante avec des personnages entiers et qui nous ressemblent. Sa plume toujours aussi douce nous donne envie de voyager, autant à Groix que sur la Côte d’Azur, du moment qu’il y a la mer ! Je me suis très vite attachée au personnage de Kim, qui à défaut de se morfondre préfère partir vers l’inconnu pour se ressourcer. C’est un personnage fort et plein d’humour. Et sachant que l’auteur ici place les roux au cœur de son intrigue, comment ne pouvais-je pas être satisfaite ?

« Le blanc s’étend sur ma tête, comme lorsque la neige recouvre les champs de coquelicots en hiver. Mais je demeure rousse pour la vie. Nous sommes une élite, Kim. La rousseur est liée à un gène sur le chromosome 16. Ramsès II était roux, le roi David et Judas aussi. Nous avons plus d’allergies, plus d’accidents d’anesthésie, plus de coups de soleil, plus d’intensité, plus de hargne, plus de passion. Nous subissons plus de moqueries à l’école, nous nous défendons tôt, nous aimons plus fort, nous vivons plus grand. »

Les Couleurs de la Vie est un roman qui donne du baume au cœur et fait passer les mauvaises journées plus vite. C’est une histoire qui fait sourire, rire même, et qui fait du bien. Je suis une nouvelle fois totalement convaincue par les talents de narratrice de Lorraine Fouchet et je ne manquerai pas de lire ses prochains romans.

Mention spéciale pour la liste des raisons de vivre à la fin du livre : elle est tout simplement à encadrer et à relire tous les matins !

Les couleurs de la vie –

Les Couleurs de la Vie ; Lorraine Fouchet

Héloïse d’Ormesson

Paru le 30 mars 2017

400 pages

8 commentaire sur “Les couleurs de la vie – Lorraine Fouchet

    1. Entre Ciel et Lou quand même, celui-là est un poil en-dessous.
      Mais vu comment j’ai aimé le premier, celui-ci reste une excellente lecture !

  1. Comme toi, j’ai beaucoup aimé cette lecture.
    Lorraine Fouchet a vraiment le don de nous faire passer de super moments et des réflexions …
    Je compte me pencher sur ses livres précédents 🙂
    Bonne lecture Solène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *