Pourquoi regarder l’adaptation en série TV de « Petits secrets grands mensonges » ?

17494901_629084527288593_8514106321618862080_n

Petits secrets grands mensonges, c’est le deuxième roman de Liane Moriarty sorti en France chez Albin Michel, la reine du roman contemporain/thriller/remake façon roman australien des Desperate Housewives. Si j’avais été emballée sans pour autant sauter au plafond par son roman qui retrace l’histoire d’une brochette de mamans névrosées unies autour d’un meurtre lors d’une soirée pour les parents de l’école maternelle (mais chut, on ne sait pas qui est tué et par qui avant la fin), j’ai été ravie d’apprendre au début de l’année qu’HBO avait décidé d’en faire une adaptation en une mini-série de sept épisodes.

Le dernier épisode de Big Little Lies (titre original du livre en anglais et nom de la série) est sorti le 2 avril dernier aux Etats-Unis et autant dire qu’il a brisé mon petit cœur : non pas parce qu’il était décevant, mais parce que la série était déjà finie !

La série était très attendue a reçu énormément de bonnes critiques, notamment à cause du casting : Reese Witherspoon, Nicole Kidman et Shailene Woodley en tête d’affiche, faut être honnête, c’est quand même pas dégueulasse. D’autant que les acteurs sont tous assez convaincants et les plans vraiment réussis. Je serais bien restée en Californie un peu plus longtemps.

C’est le québecois Jean-Marc Vallée qui a réalisé la série et c’est un pari plus que réussi. On ne s’ennuie pas à un seul instant, la tension est de plus en plus présente au fur et à mesure des épisodes et la bande originale absolument dingue. Dans le genre neuneu qui chante faux le générique à chaque fois, je lève la main.

big little lies 2

Il y a relativement peu d’écarts avec le roman dont elle a été adaptée, si ce n’est que l’action se déroule à Monterey, en Californie et non pas en Australie. Seul un aspect concernant la famille de Madeline a clairement été rajouté et me gêne un peu, mais je ne préfère pas en parler ici pour éviter de gâcher la surprise à tout le monde. Le tout est quand même très fidèle à l’histoire initiale et on se rend même plus compte de la tension de l’histoire à l’écran.

Concernant l’histoire : Big Little Lies, c’est la vie de plusieurs mamans dont les bambins font leur première rentrée en maternelle à Monterey, une ville bien sélect de la Californie. Elles sont belles, elles ont de l’argent mais évidemment il y a beaucoup de failles derrière ce portrait bien parfait. Entre autres, un meurtre, dont on sait peu de choses. Dès le début de la série, on sait que quelqu’un est mort lors d’une soirée caritative organisée par l’école pour lever des fonds. Mais évidemment on ne connaît ni l’auteur du crime, ni la victime. Ce drame n’est finalement qu’une excuse pour nous plonger dans la vie de ces femmes qui ont toutes des squelettes dans le placard, et elles ne sont pas au bout de leurs surprises !

big-little-lies 1

Ne vous méprenez pas pour autant : si vous vous attendez à une « mauvaise » série de filles, c’est bien plus que ça. C’est une série américaine, donc forcément il y a des twists très évidents et complètement invraisemblables dans la réalité, mais on se prend vraiment au jeu, et le côté enquête rajoute un peu de piment.

Big Little Lies est donc une très bonne adaptation du roman de Liane Moriarty (peut-être meilleure que le livre ?) que je ne peux que vous conseiller. Néanmoins lire le roman avant reste comme souvent la meilleure façon de se faire une idée et promis, pour une fois, en regardant la série après, vous ne devriez pas être déçu !

16 commentaire sur “Pourquoi regarder l’adaptation en série TV de « Petits secrets grands mensonges » ?

  1. J’ai adoré cette série, comme tu le dis pour le casting et la musique.
    Je n’avais pas lu le roman, mais j’en ai d’autres de la même romancière et je pense que je vais me régaler.

    1. Je suis assez d’accord, je trouve que ça a été assez « accéléré », c’est peut-être l’une de mes seules frustrations !

  2. haaaa tu me donnes vraiment envie de voir cette série (quel casting!) et de lire le livre!
    C’est drôle qu’on ait publié quasi en même temps un billet qui évoque un film de Jean-Marc Vallée avec Reese Whiterspoon 🙂

  3. Le roman a été un gros coup de cœur pour moi. Je suis en train de regarder la série et je dois reconnaître que je suis très agréablement surprise par l’adaptation et les acteurs. Je prends le temps de la savourer, j’ai trop peur de la terminer trop vite.

  4. Je suis plus partagée : une très bonne série, d’excellents acteurs, mais des longueurs et une fin trop superficielle à mon goût.
    Globalement, une bonne adaptation mais qui n’atteint pas le plaisir que j’ai eu à lire le roman….

  5. J’avais pré-commandé le roman l’année dernière, pour être sûre de l’avoir le Jour J ! Et puis, je l’ai laissé traîner dans ma bibliothèque… Maintenant que je vois l’adaptation (et les trois têtes d’affiches : c’est un casting de rêve à mes yeux ! <3), je n'ai qu'une envie me plonger dans les deux ! Tu m'as convaincue alors j'espère quand même lire le roman avant de voir la série.

    1. Effectivement c’est dommage, mais c’est peut-être l’occasion rêvée justement pour le faire sortir de ta PAL ?

  6. J’ai démarré les deux premiers épisodes et j’ai hâte hâte hâte de continuer ! Les actrices sont excellentes dans les rôles qui leurs sont attribués. Après, je précise que je n’ai pas lu le livre mais globalement j’entends partout qu’il s’agit d’une très bonne adaptation.

    1. Profite, moi je suis triste d’avoir fini la série !
      Mais oui en tout cas c’est une très bonne adaptation – presque meilleure que le livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *