Le Book Haul VO qui fait mal aux fesses

14723156_810872919052767_5501127218048270336_n

Il y a pile un mois j’achetais mes premiers livres VO en Angleterre, et depuis c’est plus ou moins un craquage permanent. Vous remarquerez au passage cette mémoire sélective totalement pourrie qui retient ce genre de détails complètement inutiles.

Il faut dire que depuis des mois, je n’achetais plus aucun livre en anglais en me disant : mais naaan, t’achèteras tout en Angleterre, ça sera quand même bien plus logique. Je ne sais pas si ça l’était mais en tout cas en moins d’un mois, j’ai déjà fait un carnage.

Premier arrêt dévastateur : les charity shops. Le genre de magasins où rien n’est cher, puisqu’il s’agit de petites boutiques où tout est revendu à des fins caritatives. Des Emmaüs, ni plus ni moins, qui défendent des causes différentes à chaque fois. Pour respectivement une livre et une livre cinquante, j’ai donc trouvé Of Mice and Men de John Steinbeck et Girl Online de Zoella / Zoe Sugg. Je n’avais absolument pas besoin de ces deux livres, mais pour deux livres cinquante je n’ai pas hésité bien longtemps.

couv365675 couv11553743

Bon clairement, du classique de la littérature américaine (que j’ai déjà lu en français) au livre de la youtubeuse beauté anglaise, il y a un sacré fossé. N’empêche que j’étais très contente de faire ces petites affaires et j’ai déjà contribué et remplir ma PAL VO…

Deuxième étape du craquage, Waterstones… (une des enseignes de librairies très connue en Angleterre). Deux visites et déjà trois livres achetés, j’ai envie de dire que c’est pas mal. J’aurais pu faire pire, certes. M’enfin moi qui comptais faire des économies, j’ai envie de vous dire que c’est loupé. Tout d’abord j’ai acheté Pride and Prejudice (bon ok celui-là il compte pas je devais l’acheter depuis des lustres) de Jane Austen dans la sublimissime collection Penguin English Classics. Le but de la manœuvre est bien évidemment de lire plus de classiques cette année et surtout de me faire une trop belle bibliothèque (sous-entendu : Instagramable, tuez-moi s’il vous plaît). Lors de ma seconde visite j’ai continué sur ma lancée en achetant The Virgin Suicides de Jeffrey Eugenides que je considère comme un classique de la littérature américaine, et qui est d’ailleurs ma lecture américaine – donc je vous en reparle bientôt !

Sinon, parce que je suis une grosse niaiseuse qui devient folle dès qu’elle voit un cochon d’inde quelque part (ou Paddington Bear, au choix), j’ai acheté Olga da Polga, dont je vous ai déjà parlé hier sur le blog. Un album pour enfants sublimissime et ultra mignon par l’auteur de Paddington (bah ouais, quand je vous disais que c’était pas possible de dire non).

couv7754385 31521933 18274584

A Shoreditch, j’ai fait un détour par la petite librairie « The Brick Lane Bookshop » (comme son nom l’indique c’est magique, elle est en plein Brick Lane), et j’ai craqué pour un livre de Kerouac qui était soldé (ici clairement la loi Jack Lang s’applique pas !). Je l’ai déjà lu et aimé – j’ai même l’intention de renouveler l’expérience rapidement, même si lire du Kerouac demande forcément un bon niveau d’anglais…et une certaine motivation !

J’ai lu Maggie Cassidy, qui est l’histoire du double de Kerouac (encore un narrateur qui a un autre nom mais bon, on sait que c’est toi Jackie !) à partir de 1939 dans le Massachussetts, alors que celui-ci est adolescent et rencontre Maggie, dont il tombe amoureux… Malheureusement être jeune et amoureux c’est souvent se faire beaucoup d’illusions et ce n’est pas toujours aussi beau qu’on en avait l’impression !

14474375_350398018661045_4071312247064887296_n

Enfin, pour le grooos de la bêtise, on dit merci qui ? Merci TheBookDepository ! J’avais déjà commandé quelques fois sur ce site en France, mais autant dire que là j’avais juste envie de tout acheter. Quand tu te rends compte que quasiment tous les livres de ta wishlist sont à 3.85 livres sur le site au lieu de 8 ou 9… Ben t’as un peu envie de remplir un panier énorme et de tout acheter. Bon concrètement au moment de rentrer les informations de la carte bleue j’ai un peu revu mes ardeurs à la baisse, et après j’ai hurlé parce que le colis a mis presque deux semaines à arriver, mais ça y est ! Les livres sont miens !

Au menu, quatre livres de ma wishlist et un livre qui devait être au programme du book club du staff de mon école (une expérience très bizarre que je ne suis malheureusement pas certaine de recommencer !), à savoir Bricking It, de Nick Spalding. C’est une comédie sur un frère et une sœur qui héritent de la vieille ferme de leur grand-mère, qu’ils doivent éventuellement retaper. Sauf que mamie a laissé pas mal de squelettes dans le placard…

En Young Adult, j’ai sauté sur Finding Audrey, ou Audrey Retrouvée en français chez PKJ de Sophie Kinsella. Il faut dire que je suis une grande fan de l’auteur et que le sujet de la dépression adolescente m’intéresse beaucoup. J’ai aussi pris Harry Potter and the Chamber of Secrets dans la sublime édition Bloomsbury pour continuer ma collection !

Enfin, j’ai pris deux livres « de développement personnel », chose que je ne fais jamais ordinairement. J’ai tout d’abord sauté sur Big Magic ; Creative Living beyond Fear d’Elizabeth Gilbert, dont j’avais adoré Mange, prie, aime il y a quelques années. Dans ce livre elle souhaite montrer que chacun a une créativité énorme, il faut juste savoir la mobiliser ! La plupart des avis sur ce livre sont très bons, j’ai donc très hâte de le découvrir. D’autant que la couverture est un peu dingue et il m’a coûté à peine 7 ou 8 livres en hardback…

Dernier livre de cette série d’achats compulsifs, Reasons to stay alive de Matt Haig, un best-seller sur lequel je zyeutais depuis des mois, où l’auteur parle de sa dépression mais surtout comment il en est sorti (oui c’est gai comme sujet encore je sais).

couv36667908 couv74150497couv5256095 bricking-it-cover-ebook couv30596071

Voilà pour ce Book Haul plus que rempli ; onze livres VO au compteur en un mois (et du coup on oublie les service presse et autres livres en français), je pense que c’est franchement pas mal. Voire trop pour l’année mais bon, on y croit !

Je fais moins d’articles Book Haul sur le blog sans doute parce que je trouve que ce ne sont pas les plus intéressants… A moins que vous pensiez tous le contraire ? N’hésitez pas en tout cas à me partager vos derniers achats (raisonnés ou non) en commentaire !

4 commentaire sur “Le Book Haul VO qui fait mal aux fesses

  1. J’adore! moi je fais mes billets craquage de slip ! bon 11 c’est pas mal..j’ai fait nettement pire ! Mais comme toi, dès que je voyage ou suis à l’étranger,j’ai envie d’acheter plein de bouquins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *