Octobre 2016 – Le Bilan !

14723221_569812776546111_4915077908306853888_n

Parmi les inconvénients des expat’, il y a parfois le fait que tout le monde en France te rappelle que c’est un jour férié… quand toi tu es en train de bosser. C’est à partir de ce moment là que tu bénis le 1er novembre. Passons.

En octobre, j’ai pris mes petites habitudes, je me suis baladée, j’ai enseigné, raconté pas mal de conneries, acheté un blender pour moins de dix livres et en ai parlé à absolument tout le monde, préparé des cours sur Black M et EnjoyPheonix (les puristes me diront « ah parce que c’est ça la France ?), testé un salon de thé qui est ma découverte de l’année, liké des millions de photos de cochons d’inde sur Instagram (Kerouac, reviens-moi !), fait ma youtubeuse beauté en ingérant une quantité astronomique d’avocado toast, acheté une guirlande lumineuse (avouez elle est belle), craqué chez Waterstones, fêté les un an du love avec mon homme (#niaiserie1) et reçu des boucles d’oreille tortue trop cool (#niaiserie2), dévalisé Primark avec ma petite sœur, mangé trop de cochonneries – dont des Jelly Beans goût vomi -, abusé sur la soupe au Butternut de chez Waitrose, trépigné à la gare routière de Victoria Station et couiné quatre jours plus tard (la joie des relations à distance), me suis ennuyée devant les Visiteurs 3 en mangeant des scones au nutella, fait un chili dix fois trop épicé qu’on pouvait en pleurer, explosé de rire avec une élève après qu’on ait hurlé en devant écraser un insecte pendant son cours particulier, fêté l’anniversaire de ma sœur devant Tower Bridge, béni ma mère quand elle m’a ramené de la bouffe française et des livres, visité les studios Harry Potter (je vous en reparle très bientôt !), binge-watché Grey’s Anatomy, fait tout Oxford Street au moins deux fois (ma carte bleue s’en souvient encore).

Bref, le mois d’octobre était franchement chouette, je peux pas dire le contraire !

D’un point de vue lecture, c’était correct, même si on a vu mieux. Forcément, avec de la visite du 19 au 31 octobre chez moi non stop, je me suis pas éclatée à lire toute la journée. Mais c’est franchement pas bien grave, car on ne pourra pas dire que je me suis ennuyée. 8 livres au menu cette fois-ci avec un peu de tout : des déceptions, des lectures en demi-teinte, et des presque-presque coups de cœur (j’arrive toujours pas à me décider).

**

Les deux livres que je n’ai pas lâchés, aka les pseudo-coups de cœur

couv71883161 couv52868678

C’est magique, il suffit de cliquer sur les images pour accéder aux chroniques correspondantes.

Après quelques lectures un poil laborieuses, j’ai été ravie de découvrir le dernier Barbara Abel, Je sais pas. Une fois de plus le charme a opéré : l’angoisse monte petit à petit à partir d’une histoire assez insignifiante, c’est un vrai page-turner, il est impossible de le lâcher. Je profitais de toutes mes pauses pour pouvoir le lire, top top top ! Après, je conçois que certains personnages puissent paraître caricaturaux, surtout pour les fans du genre. Mais ce n’est pas quelque chose qui m’a gênée !

Ma dernière lecture de ce mois n’en est pas moins la plus mauvaise, car j’ai adoré La Blancheur qu’on croyait éternelle de Virginie Carton. C’est doux, c’est réconfortant, c’est une romance un peu compliquée entre deux sensibles anonymes qui ne se voient pas, totalement perdus dans leur monde. Une vraie bulle de savon, délicieuse avec un thé en rentrant du travail sous un plaid !

**

Les bonnes lectures…auxquelles il manque quelque chose !

couv589652 couv16925521

Deux livres de chez Albin Michel et c’est franchement pas fait exprès ! J’ai d’abord lu Pechblende, que j’ai beaucoup aimé, même si je ne me suis pas attachée aux personnages et l’auteur m’a parfois perdue avec certains détails très théoriques. Si vous aimez les livres qui se déroulent à Paris pendant la seconde Guerre Mondiale, je vous le conseille quand même ! La revue est aussi disponible en cliquant sur la couverture. 

J’ai aussi pris beaucoup de plaisir à lire Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty, un livre qui tenait finalement plus du roman à suspense féminin que du thriller, tout à fait dans l’ambiance Desperate Housewives. Le seul gros frein : les 200 premières pages, franchement longues ! Heureusement qu’on se prend au jeu après… La chronique arrive très bientôt sur le blog !

**

Le classique canadien que je me devais de lire

23294487

Parmi mes résolutions de lecture pour cette année en Angleterre, il y a le fait que je compte lire plus de classiques anglophones, et notamment des livres de Margaret Atwood. J’ai choisi de lire The Edible Woman, disponible à la bibliothèque de mon école. Je l’ai beaucoup aimé, même si j’aurais adoré avoir un cours pour comprendre toutes les subtilités de ce livre tant il est encore brillant. J’espère avoir un jour le courage de lire The Blind Assassin, mais c’est un pavé !

**

Ces lectures qui n’auront rien d’inoubliable

24917575 couv46911901

J’ai d’abord lu Nous irons tous au paradis de Fannie Flagg, et j’avoue avoir été un peu déçue… C’était sympathique, original, mais sans plus. La chronique est déjà en ligne donc cliquez sur la couv’ si vous voulez en savoir plus. J’espère vraiment que ses autres livres me plairont plus !

A la bibliothèque, j’avais aussi emprunté How to be bad, juste parce que je voulais une bonne histoire young adult et que j’avais adoré We Were Liars de E. Lockhart. Manque de bol, ça se lisait bien, mais les personnages étaient assez insupportables et cela m’a rappelé pourquoi le young adult est un genre qui me gonfle de plus en plus !

**

La déception qui rend triste

14564920_537503329778541_772905482611326976_n

Même chose, la chronique est en ligne depuis un bon moment si le cœur vous en dit. J’attendais énormément de ce roman sur la médecine et une transplantation rénale, mais il s’agissait d’un roman bien trop contemplatif pour ma part. Rien à voir avec mon grooos coup de cœur de l’année à savoir Réparer les Vivants de Maylis de Kerangal, où il y a de l’action, de l’action et encore de l’action !

**

Voilà pour ce mois d’octobre avec des lectures relativement variées… J’espère que novembre m’apportera son lot de surprises, autant personnelles que livresques !

Bonnes lectures à tous !

10 commentaire sur “Octobre 2016 – Le Bilan !

  1. Bilan assez positif au final ? Je note pour Atwood – il faut aussi que je la lise et celui-ci me tente bien (en anglais aussi) ! J’ai « We were liars » dans ma PAL – apparemment tu l’as largement préféré à son dernier ?
    je fais des bilans trimestriels pour ma part 😉

    1. Oui j’avais déjà vu ! Perso ça me prendrait trop de temps de regrouper toutes mes lectures sur trois mois… Du moins c’est l’impression que j’en ai !
      Pour Atwood oui, fonce ! Après il vaut mieux connaître un peu l’auteur pour s’attaquer à celui-là, pour connaître les thématiques qu’elle aborde, car l’histoire part un peu en cacahuète…
      Et oui, We were Liars était génial, il y avait un twist final incroyable !

  2. Coucou,
    Ta photo « d’ouverture est trop belle <3
    D'ailleurs, je ne sais pas si je te l'ai déjà dis mais j'adore tes petits tester d'introduction ! J'aime autant que toi les Barbara Abel avec qui je passe toujours de bons moments 🙂 Et je suis encore désolé de t'avoir fait faux – bond pour le Moriarty que je n'ai toujours pas lu :/ Mes trois semaines désolée maladie/panne m'ont vraiment mis dedans !
    Bon mois de novembre à toi 😉

    1. Merci beaucoup ça me fait plaisir ! J’avoue que c’est la partie qui m’éclate le plus, et à chaque fois que je fais le bilan du mois je me dit qu’il m’est arrivé plein de choses très chouettes !
      Et ne t’en fais pas, je comprends totalement surtout que tu étais malade !
      Bon mois de novembre à toi aussi

  3. J’ai adoré ton bilan « personnel », on s’y croirait presque !
    J’aime ta guirlande, je m’en suis acheté une nouvelle avant hier donc je comprends :p
    Joli bilan livre, dommage pour le Fannie Flagg, moi j’avais adoré mais je n’avais pas encore lu les autres aussi, précision qui a, je le pense, de l’important.
    Bref, je te souhaite désormais un merveilleux mois de novembre !

    1. J’ai tendance à faire ça tous les mois, parce que ça me fait bien rire à chaque fois ! (tant mieux si ça n’ennuie pas tout le monde).
      Et yay pour les guirlandes ! (petit message pour mon ancien proprio un peu demeuré qui m’avait engueulé pour les guirlandes chez moi – sans raison – parce que selon lui c’était plus Noël…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *