Voyage express au Japon avec Tokyo Sanpo par Florent Chavouet

13381286_1095723783799012_74(1)

Tokyo Sanpo ; Florent Chavouet

Editions Philippe Picquier

Mars 2009

206 pages

Quatrième de couverture : « Il paraît que Tokyo est la plus belle des villes moches du monde. Plus qu’un guide, voici un livre d’aventures au cœur des quartiers de Tokyo. Pendant ces six mois passés à tenter de comprendre un peu ce qui m’entourait, je suis resté malgré tout un touriste. Avec cette impression persistante d’essayer de rattraper tout ce que je ne sais pas ; et cette manie de coller des étiquettes de fruits partout, parce que je ne comprends pas ce qui est écrit dessus.

A mon retour en France, on m’a demandé si c’était bien, la Chine. Ce à quoi j’ai répondu que les Japonais, en tout cas, y étaient très accueillants. »

Mon avis : Fraîchement arrivée en région parisienne pour mon stage, en colocation avec mon copain chez ma grand-mère, j’avais des préoccupations TRÈS normales. Entre autres, j’aurais pu demander plus d’informations sur l’emplacement du Lidl pour faire mes courses en son absence, ou voir où était le laboratoire d’analyses médicales pour faire ma prise de sang que je traîne depuis des mois (je suis sûre que vous êtes ravis d’apprendre tout ça. J’ai une vie VRAIMENT trépidante). Au lieu de ça, j’ai fait des pieds et des mains pour pouvoir utiliser la carte de bibliothèque de ma grand-mère.

giphy8765

Du coup, enfin en week-end, ma résolution n°1 (après avoir fait mon lit pour la première fois de la semaine), c’était de courir au bout de la rue pour chercher quinze mille livres. C’est pas comme si j’étais en stage dans une maison d’édition, que j’ai ramené des livres avec moi, que je vais à un salon du livre demain, et que j’ai encore reçu un colis aujourd’hui. Nan nan. Je suis ressortie de là avec le sourire, et surtout, les bras chargés de BD.

Du coup (n°2), mon autre préoccupation (qui en est une quand même, à savoir les courses) est tombée à l’eau, parce qu’il pleuvait (admire le jeu de mot). Du coup (n°3), je me suis allongée sur mon lit tout propre avec une BD et un bon thé – et c’était franchement top.

Bref, un énooorme préambule pour vous dire que j’ai lu Tokyo Sanpo. Je sais, j’ai le don pour faire synthétique. Mais toujours est-il que j’ai passé un superbe moment de lecture. Et pas uniquement parce que j’étais pépère avec ma tasse fumante et mon bouquin, mais parce que c’était un coup de cœur. Genre le coup de cœur BD que j’ai pas eu depuis vraiment longtemps.

Cette bande dessinée est originale à tous points de vue. D’abord, elle ne raconte pas d’histoire en elle-même, il n’y a pas vraiment d’intrigue ; Florent Chavouet raconte ici son voyage à Tokyo en 2006, lorsqu’il avait accompagné sa compagne sur place, venue ici pour un stage. De juin à décembre, il s’est baladé à vélo dans la ville avec son carnet de croquis, et nous a rapportés pas mal d’instantanés. C’est une vraie invitation au voyage que j’ai ouverte cet après-midi. Colorée, originale, pleine d’anecdotes et de petits détails qui font sourire, et surtout pleine d’humour.

L’auteur a découpé ce livre en sorte de chapitres par quartiers, quasiment tous agrémentés d’un plan – plan qui m’a scotchée à chaque fois par son réalisme et ses détails. Pour le plaisir des yeux, je vous laisse une petite planche, histoire de vous faire une idée :

131-R-omotesando-copie

Parce qu’en plus de ça, Florent Chavouet a un trait de crayon qui m’a complètement séduite. A la fois naïf et très réaliste, les pages semblent à la fois brouillonnes… et impressionnantes par leurs détails. Rien qu’en la feuilletant, on en prend plein les yeux.

J’ai vraiment eu la sensation de voyager avec cette bande dessinée, et je me suis presque sentie triste en la refermant que ce soit déjà fini. Car c’était une parenthèse presque magique dans ma journée, comme la lecture nous en offre parfois.

tokyo sanpo saint marc cafe

Vous savez que je lis d’ordinaire peu de BD (même si avec la bibliothèque, promis ça va changer), mais une chose est sûre : foncez lire celle-ci, que vous soyez allés au Japon ou non, ou que vous ayez l’intention d’y aller ou non. Car dans tous les cas, c’est un très bel objet, intéressant et instructif, et terriblement drôle.

Encore merci à Charlotte de UlostControl qui m’a totalement convaincu de lire cette bande dessinée pas comme les autres !

couv17023381

6 commentaire sur “Voyage express au Japon avec Tokyo Sanpo par Florent Chavouet

  1. J’avais beaucoup aimé cette BD, que j’avais trouvé très rafraîchissante! Sa manière de dessiner, d’organiser l’espace et ses histoires, c’était vraiment génial! J’avais par contre préféré Manabé Shima, qui parle de son séjour sur une île au Japon.
    Et puis aller emprunter des livres à la bibliothèque devrait toujours être la priorité n°1!^^ Mais faire les courses, c’est bien aussi, on ne se nourrit pas longteps de thé…
    Bonnes lectures en tout cas!

    1. Tout le monde me dit ça ! Décidément il faut vraiment que je lise celle-là aussi alors…
      Priorité n°1… Mais heureusement pour moi, j’ai quand même fait les courses. Parce que l’amoureux qui travaille, effectivement le thé et les bouquins, le soir ça lui fait une belle jambe !

  2. Une collègue de médiathèque m’avait poussé à lire cette BD, ce manga, ce roman graphique, enfin bref ! Et j’ai absolument adoré, il est vraiment vraiment chouette ! 🙂 Ca me donne envie de l’emprunter à nouveau ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *