LE MOIS ANGLAIS 2016 #1 – The Cuckoo’s Calling – Robert Galbraith

12930994_1749958965240647_1101892356_n

C’est le retour du Mois Anglais sur le blog ! J’y avais déjà participé l’an dernier et j’ai décidé de m’y remettre cette année avec quelques articles par ci par là.

Premier article aujourd’hui en accord avec le thème du jour, à savoir : Petit Meurtre à l’Anglaise selon le calendrier des organisatrices, MyLouBook et Cryssilda. De ce fait, j’ai décidé de vous présenter un polar qui a traîné pendant trop de temps dans ma bibliothèque cette année… mais dont je vous ai finalement peu parlé sur le blog, à savoir The Cuckoo’s Calling, ou L’Appel du Coucou, par Robert Galbraith, même si maintenant tout le nom sait qu’il s’agit de J.K Rowling.

**

The Cuckoo’s Calling ; Robert Galbraith

Editions Sphere

2013

449 pages

Résumé : Une nuit d’hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu’au jour où l’avocat John Bristow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l’armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l’Internet, Strike est chargé d’enquêter sur la mort de Lula.
De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manoeuvres inspirées par la vengeance.

Mon avis : Quand J.K Rowling se lance dans le polar à l’anglaise, c’est plutôt décapant. Des atmosphères bien lugubres aux personnages bourrus, aigris et menteurs, le résultat est assez incroyable. L’auteur brille dans l’art de créer des personnages à la psychologie complexe…quitte à les tailler en pièces plus tard, pour notre plus grand plaisir. Cormoran Strike est un enquêteur peu commun, revenu d’Afghanistan (et forcément ça laisse des traces), et qui vient de se faire larguer par sa fiancée. Fauché, peu engageant, il n’empêche que c’est un personnage que j’ai pris du plaisir à connaître au fil des pages, même si j’ai préféré son assistante Robin, dévouée et assez drôle.

Si vous aimez l’ambiance du polar à l’anglaise, sombre et subtile à la fois, tous les ingrédients sont réunis. Et forcément, ça m’a plu. De plus, même si je suis très crédule (donc ce n’est pas forcément un super argument), je n’avais absolument pas deviné le retournement final – bravo donc, j’ai été surprise en découvrant l’identité du coupable.

Mon seul regret – et de taille – fut sans doute la longueur du roman. Je suis en train de lire actuellement Une Place à Prendre et j’ai le sentiment que l’histoire est ficelée de la même façon. J.K Rowling prend son temps pour installer son histoire puisqu’elle décrit absolument tout. Peut-être un peu trop. En français, cela ne me gêne pas particulièrement, d’autant que l’intrigue d’Une Place à Prendre me plaît beaucoup pour l’instant. Mais en lisant The Cuckoo’s Calling en version originale, j’avais l’impression de ne pas du tout avancer, et je me suis ennuyée. Au point de mettre ma lecture en pause… Pendant pile un an. Ça fait un peu beaucoup, je vous l’accorde. L’intrigue était légèrement trop sombre à mon goût, et les personnages, pour la plupart très froids, m’ont souvent laissée de marbre.

Point positif néanmoins : pour ceux qui souhaiteraient lire ce livre en version originale, il est relativement accessible. Du moins, pour un contemporain, le vocabulaire n’est pas hyper compliqué à comprendre, mais le livre reste bien écrit. Et sinon, il est sorti en français en poche chez Le Livre de Poche !

Il n’empêche que ce livre reste un très bon polar à l’anglaise, et je ne doute pas du fait qu’il ravira les fans du genre !

2573581533

21 commentaire sur “LE MOIS ANGLAIS 2016 #1 – The Cuckoo’s Calling – Robert Galbraith

  1. J’ai adoré UNe place à prendre, et beaucoup aimé ce roman-ci. Il faut d’ailleurs que je lise la suite. C’est vrai que l’auteure aime bien « poser » son intrigue, ses personnages. Mais c’est ce que j’adore chez elle.

  2. J’ai été déçu par cette lecture.
    Par contre jeviens de terminer Code93 d »Olivier Norek, bienmoins connu mais j’ai bien plus apprécié. Par contre c’est du parisien, banlieue, on est loin des ruelles anglaises.

    1. C’est clair que c’est moins dans le thème… Mais depuis le temps que j’en entends parler, il faudrait que j’essaie !

    1. C’est clair que c’est long ! Mais j’aurais peut-être eu un avis différent si je l’avais lu en français, je pense qu’il m’aurait paru beaucoup moins long

  3. Je ne connaissais pas l’existence de ce challenge, c’est un peu trop tard pour m’y mettre maintenant mais l’idée est sympa. Je vous encouragerai de loin puisque j’ai aussi 2-3 livres en anglais que j’espère bien retirer de ma PAL ce mois-ci.
    The Cuckoo’s Calling traîne dans ma PAL depuis un petit moment et ton article m’encourage à le lire car j’avais un peu peur qu’il soit difficile à aborder en VO. Je n’ai eu aucun mal à lire les tomes de Harry Potter en anglais mais je les connaissais déjà et c’était orienté jeunesse, alors que je ne connais absolument pas la plume anglaise de Rowling sur du policier !

    1. Tu peux toujours te lancer, il n’est pas trop tard !
      Et oui, si tu as lu les Harry Potter en anglais, tu peux le sortir de ta PAL sans avoir peur !

  4. Cryssilda m’a recommandé les polars de JK Rowling vers lesquels je ne me serais peut-être pas tournée spontanément. Ton billet me conforte dans l’idée que ça pourrait bien me plaire !

  5. Je n’ai jamais lu HP, ni eu envie (et je ne suis pas de la « bonne génération ») mais j’ai entendu dire que ses polars sont bons donc .. Mais vu que je suis ignare, lequel est le premier ? Une place à prendre ou the Cuckoo’s calling ? ou alors ce n’est pas important car les personnages ne sont pas les mêmes?
    Ou tu m’étonnes, c’est dire que tu as trouvé des longueurs dans la version originale (et donc que tu t’es ennuyée) mais pas dans la version française ? là je suis curieuse (mes années de fac..) ou alors le roman a été à nouveau édité ?
    Je lis couramment en anglais pour ma part.

    1. Zut alors, tu n’as pas lu HP ? J’imagine que tout le monde doit te dire ça… Mais je fais partie de ceux pour qui Poudlard est mon monde imaginaire rêvé donc bon…
      Tu peux autant commencer par Une Place à Prendre que par L’Appel du Coucou, ce ne sont pas du tout les mêmes histoires ! L’Appel du Coucou (et les tomes suivants) sont des polars avec Cormoran Strike, le fameux enquêteur assez original, alors qu’Une Place à Prendre est plutôt un roman fleuve sur les embrouilles d’un patelin au fin fond de l’Angleterre, géré par le conseil paroissial. Sauf que l’un des membres meurt, et comme chez Nagui, tout le monde veut prendre sa place. (C’était la blague du siècle). De toute façon je pense faire une revue pour le 9, le jour dédié à la campagne anglaise. 😉
      Je pense avoir préféré Une Place à Prendre parce que l’intrigue trop sombre ne m’a pas tellement plu dans The Cuckoo’s Calling, et quand je parlais des longueurs en anglais… Je lis très bien en anglais aussi mais ça me demande plus de concentration et j’avance pas hyper vite, donc je me suis un peu lassée avec le polar de Cormoran Strike. Mais je retenterais bien le coup avec un autre quand même, je ne suis pas rancunière !
      (voilà pour le commentaire qui fait dix pieds de long…)

    1. Effectivement Une Place à Prendre ne t’a pas beaucoup plu visiblement… Pour ma part c’était une super découverte !
      Je pense surtout que j’ai moins accroché avec l’intrigue trop sombre de l’Appel du Coucou

  6. Je l’ai eu pour mon anniversaire il y a deux ans, en VO, et il me fait super peur, du coup je ne le lis pas ! Je devrais, mais vraiment, j’angoisse ^^ Je n’ai pas de difficultés avec l’anglais pourtant, mais lire des pavés pareil dans une autre langue… C’est quand même pas tout à fait la même chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *