Revue : Let It Snow – John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle

71Gki0y4plL._SL1500_

Titre : Let It Snow

Auteurs : John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle

Editions : Penguin

Date de parution : 2008

Nombre de pages : 354

Quatrième de couverture : (traduction par mes soins, soyez indulgents !) Le pire blizzard depuis cinquante ans. Trois histoires d’amour d’hiver. Une nuit magique.

C’est la veille de Noël et Gracetown a été enterrée sous la neige. Mais le temps est plus qu’un simple désagrément. Quand une fille sort de façon inattendue d’un train bloqué, elle provoque une série d’événements bouleversants. Aussitôt quatorze cheerleaders gonflées à bloc vont descendre vers la Maison de la Gaufre, la soirée DVD du Duc va être brutalement interrompue par une mission Twister et une barista éperdument amoureuse va déterminer le destin d’un cochon miniature. Quand les trois histoires entrent en collision, des étrangers croisent leurs chemins et la romance germe avec des conséquences qui vont vous réchauffer le cœur.

Mon avis : Après presque un an à croupir dans ma PAL, ce livre young adult plus que jamais de saison est enfin passé entre mes mains. Pour mon plus grand plaisir.

Des trois auteurs qui ont écrit ce livre, je ne connaissais que John Green et c’est un auteur avec qui j’entretiens une relation compliquée (façon de parler). Autant j’avais adoré The Fault in our Stars / Nos Etoiles Contraires, autant j’ai abandonné Paper Towns / La Face Cachée de Margo. Du coup, je n’avais pas tellement d’attentes par rapport à ce livre, si ce n’est qu’il me fasse passer un bon moment de lecture avant les fêtes de fin d’année. Ce qu’il a fait avec brio.

Que l’on soit clairs : si vous n’aimez pas les histoires bien niaiseuses de Noël, si vous vous sentez l’âme de Scrooge ou du Grinch, ou si vous détestez le young adult et les romances, passez votre chemin.

Ce n’est pas mon cas fort heureusement, et c’est sans doute la raison pour laquelle ce livre fut un coup de cœur.

Pour parler brièvement des trois nouvelles : La première, The Jubilee Express par Maureen Johnson, met en scène une jeune fille, Jubilee, qui s’apprête à passer un Noël assez mouvementé. Ses parents viennent d’être mis en prison dans un autre état après une bagarre ridicule lors d’un congrès pour des décorations de Noël dont ils font collection, son petit ami a trop de choses à faire pour la soutenir moralement au téléphone et elle doit prendre le train pour rejoindre ses grands-parents en Floride. Mais quand la neige bloque le train en Caroline du Nord, à Gracetown, Jubilee se dit qu’elle en assez d’attendre sagement, et décide de prendre les choses en main. Elle descend du train, en direction de la Maison de la Gaufre qu’elle voit au loin, et va faire des rencontres pour le moins originales… John Green, dans sa nouvelle A Cheertastic Christmas Miracle, reste dans la même ambiance avec trois amis, Tobin, JP et « The Duke », qui ont décidé de se faire un marathon James Bond lors de ce 24 décembre enneigé. Mais quand leur ami Keun, qui travaille à la Maison de la Gaufre, les appelle pour leur dire qu’une équipe de cheerleaders coincées dans un train a décidé de passer la nuit à la Maison de la Gaufre, ils sont résolus à les rejoindre. Mais cela ne va pas se faire sas mal… Enfin, Lauren Myracle, dans The Patron Saint of Pigs, met en scène Addie, une jeune fille qui sort d’une rupture et qui a bien l’intention de passer son Noël sous sa couette à pleurer toutes les larmes de son corps. C’est sans compter sur ses deux amies Tegan et Dorrie, qui sont de la partie et qui veulent qu’elle bouge. Addie retourne travailler chez Starbucks, quand elle oublierait presque le principal : elle était censée aller chercher le cadeau tant attendu de Tegan, un cochon miniature dont elle rêve depuis des années !

Je n’ai pas eu de nouvelle préférée, même si j’ai trouvé que celle de John Green était légèrement en deçà. Mais globalement, j’ai adoré les trois histoires, qui m’ont vraiment tenue en haleine. Ce livre est un vrai page-turner, et il vous donne une envie folle de neige, de boissons chaudes et de se terrer avec pendant quelques heures sous la couette. Quelques détails de romance étaient assez facilement prévisibles, mais finalement… qu’importe ! Je voulais juste continuer à lire et ne pas laisser ces personnages. C’était donc un véritable coup de coeur hivernal, réconfortant à souhait, et qui donne plus que jamais envie d’être à Noël !

Enfin, dernier bon point : le niveau d’anglais et très accessible, et pour ceux qui souhaiteraient le lire en français… Il est sorti chez Hachette sous le titre de Flocons d’Amour !

Lecture dans le cadre du Challenge Cold Winter

12208433_10206231007629067_8220008895045770191_n

8 commentaire sur “Revue : Let It Snow – John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle

  1. Je l’ai lu l’année dernière, bon, je l’ai trouvé assez « enfantin », et j’ai eu une légère préférence pour la nouvelle de John Green, mais c’est un livre que je peux conseiller pour ces fêtes.. il fait du bien !

  2. Ah cool ! J’allais justement te demander si le niveau d’anglais n’était pas trop rude car je me débrouille avec Harry Potter par exemple (en même temps, je le connais par cœur mdr) mais je ne suis pas non plus capable de lire un livre trop difficile. Je vais y songer je crois, car je l’avoue aussi, j’adooore les niaiseries de Noël 😀 et j’avais envie de me remettre à lire un peu en anglais donc jackpot ! Je te remercie. Joyeuses fêtes à toi !

    1. Bonnes fêtes à toi !
      Si tu veux d’autres livres young adult très abordables en anglais (et avec une histoire super cool aussi) je te conseille The Fault in our Stars (Nos Etoiles Contraires) de John Green, et Every Day (A comme Aujourd’hui) de David Levithan !

      1. Super merci beaucoup !! Ah « Nos étoiles contraires » j’ai vu le film une beauté, je l’avais repéré en français mais en anglais, ça me tente deux fois plus ! Quant à « Every Day » je ne connais pas, je vais aller faire un tour sur Amazon 🙂 je crois que ma biblio anglaise va grossir grâce à toi pour mon plus grand plaisir 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *