Revue : Le Sourire des Femmes – Nicolas Barreau

couv13206728

Titre : Le Sourire des Femmes

Auteur : Nicolas Barreau

Editions : Héloïse d’Ormesson

Date de parution : 2014

Nombre de pages : 272

Quatrième de couverture : « L’année dernière, en novembre, un livre m’a sauvé la vie. Je sais que cela peut sembler invraisemblable et pourtant c’est exactement ce qui s’est passé, un jour qui ressemblait à tous les autres. Un jour où mon imbécile de cœur s’est brisé. » Le hasard n’existe pas ! Aurélie, jeune propriétaire d’un restaurant parisien, en est convaincue depuis qu’un roman lui a redonné goût à la vie. A sa grande surprise, l’héroïne du livre lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Intriguée, elle tente d’entrer en contact avec l’auteur, un énigmatique collectionneur de voitures anciennes qui vit reclus dans son cottage. Qu’à cela ne tienne, elle est déterminée à faire sa connaissance, mais l’éditeur du romancier ne va pas lui faciliter la tâche. S’ensuit une série de rendez-vous manqués et de quiproquos délicieux. Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris chromo et gourmet, Le Sourire des Femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement.

Mon avis : Ce mois d’octobre a été relativement laborieux niveau lecture. Comparé au moins de septembre où j’avais dévoré un grand nombre de livres, plusieurs raisons ont fait que ce mois-ci, j’ai plus ou moins connu une légère panne lecture. Néanmoins, je ne me suis pas démontée, et pour me donner du cœur à l’ouvrage, j’ai décidé de me plonger dans un livre on ne peut plus léger, dont le pitch me faisait énormément envie : Le Sourire des Femmes. C’est donc l’histoire d’Aurélie, jeune parisienne qui cuisine au Temps des Cerises, restaurant qui lui appartient. Son compagnon Claude la quitte du jour au lendemain, quasiment sans aucune explication, et elle se retrouve complètement démunie. Elle erre dans les rues de Paris sans savoir où aller, mais ses pas la mènent malgré elle dans une petite librairie, où le libraire lui conseille un livre. Sauf que ce livre va lui laisser un goût très bizarre : le personnage principal, c’est elle, elle en est sûre. On parle de son restaurant, de sa rue, de sa robe en soie verte…et elle est toute troublée. Et bien décidée à retrouver l’auteur pour avoir des réponses.

J’ai trouvé qu’il s’agissait d’une histoire très originale, même si je n’avais pas des attentes démesurées. Je m’attendais à quelque chose dans le même registre que Musso ou Lévy, et jusque là, je ne me suis pas vraiment trompée. Il s’agit là d’un roman très sympathique, avec une intrigue qui vous tient en haleine, des personnages assez attachants avec alternance de points de vue, et une écriture pas bien révolutionnaire, mais correcte. Ce livre est un petit conte de fée moderne qui fait du bien en ces jours d’automne, et il m’a mis du baume au cœur.

Pour moi, c’était donc une bonne lecture, qui m’a réconciliée avec les livres pour un petit moment, ce qui n’est pas chose facile lorsqu’on rentre dans une panne de lecture. Je le conseillerais à bien des lecteurs, qui souhaitent découvrir une histoire sympathique, légère, quitte à ne pas avoir des exigences trop grandes. Certes, certains passages sont clichés, et certains quiproquos sont attendus. Mais qu’importe… Sous la couette, après une journée de travail bien longue, j’avoue que je n’en demandais pas plus !

9 commentaire sur “Revue : Le Sourire des Femmes – Nicolas Barreau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *