Revue : Ce si Joli Trouble – Cora Carmack

téléchargement (21)

Titre : Ce si Joli Trouble (Losing It)

Auteur : Cora Carmack

Editions : La Martinière Fiction

Date de parution : 2014 (sorti en 2012 aux Etats-Unis)

Nombre de pages : 278

Quatrième de couverture :

La veille de sa rentrée à la fac, Bliss Edwards a décidé de franchir le pas. Ce soir, elle ramène un garçon chez elle !

Au moment de passer à l’acte, pourtant, c’est la panique. Bliss invente une excuse bidon et quitte son appartement au milieu de la nuit. Et le lendemain, catastrophe : en rentrant dans son cours de théâtre, elle tombe nez à nez avec celui qu’elle a abandonné chez elle, complètement nu, huit heures plus tôt…

Bliss ne s’est jamais sentie aussi ridicule ! D’autant plus qu’elle le trouve vraiment séduisant…

Mon avis :

J’ai reçu ce livre en cadeau de Noël, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il m’a énormément fait rire. Bliss enchaîne les excuses les plus bidons possibles et se retrouve dans des situations complètement désopilantes. Dès le début du livre, on ne peut que rire, alors que Bliss se dégonfle au dernier moment et laisse un homme nu chez elle. Cela est d’autant plus drôle quand Bliss retrouve ce même homme le lendemain matin, habillé cette fois-ci, qui n’est finalement nul autre que son nouveau professeur de théâtre. Et cela ne fait qu’annoncer toute une série d’autres événements du même type…

Le personnage de Bliss m’a beaucoup fait rire dans ce livre, car elle essaie de se débrouiller pour tout faire au mieux…sans nécessairement y parvenir. Le personnage de Garrick (l’homme nu qui est en fait le prof de théâtre) rend lui aussi l’histoire assez comique par son comportement.

En ce qui concerne l’objet livre en lui-même, je le trouve très beau. J’ai beaucoup aimé la couverture proposée par La Martinière, alors que les couvertures américaines ne me faisaient elles pas envie…ce qui est plutôt rare il faut le dire ! La mise en page est aérée donc agréable à la lecture, même si du coup le livre est assez épais et se lit vite.

En résumé, j’ai beaucoup aimé l’histoire, elle était pleine d’humour et très agréable à lire. J’ai beaucoup aimé également toute la partie qui traite du théâtre, puisque Bliss termine son parcours à l’université où elle étudie le théâtre, et veut jouer dans la dernière pièce de l’année. Mon seul regret concernant ce livre a été que j’ai parfois trouvé que tout était trop « facile », que certaines choses semblaient trop prévisibles et trop « happy end ». Dans un sens, ce n’est pas vraiment un problème, cela contribue au fait que c’est une lecture rafraichissante plus que très compliquée, mais un peu plus de subtilité aurait parfois été sympa.

De plus, même si l’écriture est très accessible, je ne conseillerais pas le livre à des trop jeunes… Il y a quand même beaucoup de scènes de sexe finalement assez explicites, donc peut-être vaut-il mieux le réserver à des lecteurs un peu plus âgés !

J’espère que cette revue vous aura donné envie de le lire ! Si vous l’avez déjà lu ou que vous envisagez de le faire, dîtes-le moi !

Un commentaire sur “Revue : Ce si Joli Trouble – Cora Carmack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *