Une histoire des abeilles – Maja Lunde

Une histoire des abeilles - Maja Lunde

Une histoire des abeilles de Maja Lunde chez Presses de la Cité avait tout pour me plaire : un roman de la rentrée littéraire nordique (norvégien en l’occurrence) qui aborde l’écologie via plusieurs personnages et plusieurs époques. Un vrai coup au cœur !

**

Un triptyque écologiste qui raconte l’amour filial à travers le destin des abeilles.
Angleterre, 1851. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Cependant, la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : pour impressionner son fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.

Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils, converti au végétarisme, rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée par l’inquiétante disparition des abeilles ? 

Chine, 2098. Les insectes ont disparu. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser la nature à la main. Pour son petit garçon, elle rêve d’un avenir meilleur. Mais, lorsque ce dernier est victime d’un accident, Tao doit se plonger dans les origines du plus grand désastre de l’humanité.

**

Une histoire des abeilles dont on tourne les premières pages avec fébrilité – Maja Lunde nous dépeint un monde cauchemardesque où les abeilles n’existent plus. Un monde pas si lointain dans lequel toute une biodiversité est en train de s’éteindre. Sans les abeilles, il n’y a plus de fruits, plus de légumes et peu de vie végétale de manière générale. Pour remédier à la famine générale, en Chine, ce sont les hommes qui doivent polliniser les arbres – arbres qui produisent des fruits si rares qu’ils sont emballés comme des produits de luxe. Si cela semble impossible aujourd’hui, de nombreux signes montrent que la menace est déjà clairement là. Par le biais de différents personnages, l’auteur réalise une histoire de la relation des hommes à ces insectes insignifiants et pourtant indispensables à notre survie.

« L’abeille meurt quand ses ailes sont usées, déchiquetées par trop de battements, comme les voiles du hollandais volant. Alors qu’elle prend son envol, gorgée de nectar et de pollen, ses ailes, sans prévenir, refusent de la porter. Elle ne retourne jamais à la ruche, mais s’écrase au sol avec son butin. Si les abeilles étaient douées de sentiments humains, sans doute éprouveraient-elles à ce moment-là un bonheur sans mélange : la satisfaction d’entrer au royaume des cieux en ayant accompli leur devoir d’abeille, en ayant fourni pour ce faire des efforts gigantesques compte tenu de la petitesse de leur corps. »

Si certains passages concernant la vie de William, apiculteur dépressif anglais du XIXème siècle m’ont peu conquise, j’ai adoré suivre les aventures de George, apiculteur américain des années 2000 et de Tao, jeune maman chinoise qui pollinise les arbres de ses mains. L’auteur fait le portrait de personnages crédibles, tantôt bourrus ou très émotifs, pour qui les abeilles jouent un rôle très important. L’intrigue est toujours prenante, on quitte un personnage en en retrouvant un autre dont on espérait déjà connaître la suite des aventures, et le tout s’enchaîne très bien. L’écriture de l’auteur est fluide et certaines lignes restent un moment en mémoire par leur aspect sentencieux.

« Peu importaient la chair, le sang, les fluides corporels, les signaux nerveux, les pensées, les peurs et les rêves d’un simple individu. Ainsi que les rêves que j’avais nourris pour lui. Ce qui comptait, c’était que ces rêves deviennent réalisables. Et qu’ils soient partagés par nous tous ».

Maja Lunde signe avec Une histoire des abeilles un roman écologiste incroyable qui donne à réfléchir sur notre comportement actuel vis-à-vis de la nature et des abeilles, mais aussi une histoire prenante et touchante que l’on ne lâche pas, tant l’intrigue prend aux tripes. Une belle découverte de cette rentrée littéraire, une révélation de la littérature nordique, un triptyque paru aux éditions Presses de la Cité que je ne peux que vous recommander !

**

Une histoire des abeilles - Maja Lunde

Une histoire des abeilles ; Maja Lunde

Presses de la Cité

17 août 2017

396 pages

10 commentaires sur “Une histoire des abeilles – Maja Lunde

  1. Jolie chronique pour un roman essentiel.
    Au-delà de sembler possible, j’ai vu un reportage dans le JT de France 2 il y a dix jours où il montrait qu’en Chine, la pollinisation se faisait à la main sur les cerisiers …
    Il y a vraiment une énorme prise de conscience à avoir et un véritable enjeu planétaire et si ce roman peut ouvrir les yeux ou provoquer un électrochoc alors tant mieux.

  2. Je ne connaissais pas du tout, mais le thème de l’écologie m’intéresse beaucoup alors pourquoi pas ! J’ai lu beaucoup d’articles au sujet des abeilles et que malheureusement c’est une espèce en danger… J’aime ce genre de livre qui attire l’attention sur des sujets importants ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *