Avec toutes mes sympathies – Olivia de Lamberterie

Avec toutes mes sympathies d'Olivia de Lamberterie

Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie est sans doute le roman autobiographique le plus attendu de la rentrée. Si j’étais ravie de pouvoir le découvrir en avant-première, j’avais peur d’être un peu voyeuriste avec ce roman où l’auteure aborde le suicide son frère. Il n’en était rien, et c’était magnifique !

**

Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux.

**

Il y a certains livres qui laissent une forte empreinte au creux du cœur. Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie en fait sans aucun doute partie.

C’est le roman de celle qui passait son temps à lire ceux des autres. Le roman d’une femme qu’on connaît sans la connaître, et qui raconte avec beaucoup de pudeur la mort de son frère. C’est une histoire qui vient des tripes, sombre à souhait, et dont on ressort pourtant un peu plus léger. Car même avec ce récit de mort, on sent l’espoir, et plus que jamais la vie.

Olivia de Lamberterie raconte son frère, le livre au lecteur et dresse un portrait en creux d’une famille silencieuse où tout le monde a pourtant un sacré caractère. Elle décrit l’ambition, l’amour, et la maladie. La maladie pyschique, psychiatrique, sur laquelle il est si difficile de mettre des mots. Elle montre la détresse de son frère, mais aussi la sienne et celle de tous ses proches qui sont impuissants. Elle montre l’incapacité qu’on a encore à mieux écouter les malades psychiatriques, ceux sur lesquels on colle trop facilement l’étiquette de « faiblards » ou de « malades mentaux », sans entre-deux.

C’est un premier roman particulièrement personnel, et pourtant jamais aguicheur. Olivia de Lamberterie signe un premier roman plein de pudeur et d’émotion. Son écriture est fluide et touchante, elle prend le lecteur par la main sans jamais tirer sur la corde sensible.

Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie est un coup de cœur de cette rentrée littéraire ; un roman bouleversant sur la mort d’un frère qui a choisi d’en finir avec la vie, mais qui continue d’éclairer celle des autres de là-haut. Une véritable réussite !

Avec toutes mes sympathies - Olivia de Lamberterie

Avec toutes mes sympathies ; Olivia de Lamberterie

Editions Stock

22 août 2018

256 pages

6 commentaires sur “Avec toutes mes sympathies – Olivia de Lamberterie

  1. Il fait partie des livres qui me tentent le plus pour cette nouvelle rentrée littéraire. Je suis curieuse de découvrir la plume d’Olivia de Lamberterie et son histoire. Il tombera dans mon panier!

  2. je l’ai encore vu hier – bref, je le vois trop ! dans Lire, dans Elle, sur les blogs .. du coup, je me dis que oui c’est touchant, mais j’ai déjà lu pas mal de lectures sur ce thème (la perte d’un être cher, lui redonner voix) donc je suis moins tentée et moins pressée. Je pense que mon envie reviendra dans quelques mois quand il sera moins présent sur la toile !

    1. C’est toujours le problème des livres qu’on voit soudainement partout !
      Je l’ai découvert pendant mes vacances bien avant la déferlante d’articles, donc j’étais vierge de tout a priori !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *