Anatomie d’un scandale – Sarah Vaughan

Anatomie d'un scandale de Sarah Vaughan

Anatomie d’un scandale de Sarah Vaughan est le roman mis en avant par les éditions Préludes en cette rentrée d’hiver. Vendu comme un roman oscillant entre thriller domestique et politique à la House of Cards, le tout faisant de nombreuses références à des questions soulevées par le mouvement #metoo, il avait de quoi me tenter. Je l’ai découvert ces jours derniers et j’ai difficilement réussi à le lâcher !

**

Kate vient de se voir confier l’affaire de sa vie, celle qui accuse l’un des hommes les plus proches du pouvoir d’un terrible crime. Kate doit faire condamner James Whitehouse. Sophie adore son mari, James. Elle est prête à tout pour l’aider et préserver sa famille. Sophie doit trouver la force de continuer comme avant.
Comme avant, vraiment ? Quels sombres secrets dissimule le scandale, et à quel jeu se livrent réellement ces deux femmes et cet homme ?

Best-seller international, Anatomie d’un scandale est un thriller psychologique et domestique sulfureux qui mêle radiographie d’un mariage et décryptage des arcanes du monde politique. Un roman ténébreux et puissant.

**

Sarah Vaughan est une auteure britannique qu’on connaît notamment pour La Ferme du bout du monde ou La meilleure d’entre nous. Des romans que je n’ai certes pas lus, mais dont j’ai beaucoup entendu parler (en bien) estampillés comme romans féminins tantôt contemporains ou historiques, mais toujours très touchants. Il semble ici que l’auteure change drastiquement de registre en proposant à travers ce nouveau roman un thriller assez glaçant et une analyse très critique des arcanes du pouvoir, depuis les bancs des plus prestigieuses universités où certains ont déjà tous les droits, à ceux de Westminster où l’impunité est toujours plus grande.

Une affaire de viol va réunir de nombreux personnages : une avocate, Kate, londonienne control-freak accro à son travail et abonnée aux sandwichs Marks & Spencer et au gin, mais aussi Olivia, la jeune femme qu’elle défend et qui accuse James Whitehouse de l’avoir violée. James Whitehouse est de prime abord l’homme parfait : un Anglais fringant, bel homme, mari exemplaire, père de deux enfants, ayant mené une belle carrière politique qui lui a offert un poste de sous-secrétaire d’Etat, et bras-droit de l’actuel Premier Ministre. Sa femme, Sophie, diplômée d’Oxford, semble également irréprochable. Digne en toutes circonstances, elle l’accompagne et le soutient à toute épreuve. Quitte à ce que celle-ci soit celle de trop.

ENTRE THRILLER DOMESTIQUE ET CRITIQUE DES ARCANES DU POUVOIR

Anatomie d’un scandale de Sarah Vaughan est avant tout le récit d’un procès pour agression sexuelle : tout y est retranscrit, du témoignage de la victime, de l’attitude des jurés, jusqu’à l’attente interminable de la sentence finale. Les scènes de procès sont entrecoupées de flash-backs qui ramènent le lecteur plus de deux décennies plus tôt, à Oxford, dans les colleges où les jeunes privilégiés entament des études brillantes. Parmi tous ces jeunes étudiants, il y a ceux qui travaillent dur, mais aussi quelques parvenus, tout droit sortis des écoles privées les plus prestigieuses, pour qui les règles ne semblent jamais s’appliquer. Pour eux, tout est possible, et l’argent peut tout réparer.

Les récits de ces deux époques finissent par se croiser et on lie plus facilement le destin des différents personnages qui sont finalement tous connectés entre eux. Les ficelles sont un peu grosses, mais heureusement la justesse du récit du procès et la finesse de la psychologie de certains personnages (notamment celui de Sophie) rattrapent quand même certaines facilités.

Si les premières pages ne sont pas des plus prenantes, la tension monte tout de même rapidement et le lecteur est pris à parti dans ce procès qui s’annonce difficile. Les preuves sont étalées une à une tout comme la vie sexuelle de la jeune victime qui se voit obligée de révéler les moindres détails de sa vie intime.

UN ROMAN FÉMINISTE ?

Difficile de dire si le roman est clairement estampillé comme féministe. Il soulève néanmoins de nombreuses questions quant à la dure reconnaissance des victimes dans les affaires d’agression sexuelles, notamment lorsque le prévenu est un homme qui a l’air bien sous tous rapports. Sarah Vaughan montre la difficulté pour les victimes de parler de leur agression, mais aussi la violence même de la justice, qui pousse celles-ci à devoir étaler au grand jour ce dont elles ne voudraient parler à personne. Elle montre également combien la notion de consentement reste floue, bien qu’encadrée par la loi.

Anatomie d’un scandale de Sarah Vaughan est un thriller autour d’une agression sexuelle avec une intrigue prenante, et qui soulève également de nombreuses questions de société. Malgré quelques gros ficelles qui auraient pu être évitées, c’est un page-turner sulfureux au cœur des arcanes du pouvoir. A découvrir cet hiver !

Anatomie d'un scandale de Sarah Vaughan –

Anatomie d’un scandale ; Sarah Vaughan

Editions Préludes

Paru le 9 janvier 2018

448 pages

7 commentaires sur “Anatomie d’un scandale – Sarah Vaughan

    1. Je pense que celui-ci est d’un genre très différent, mais il est vraiment prenant et rien que pour le sujet abordé, il vaut le coup d’être lu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *